Contraception : parlons-en à l’occasion de la journée mondiale du 26 septembre !

Article

Pour donner à tout âge de la vie l’accès à l’information et aux moyens nécessaires en matière de prévention, contraception, contraception d’urgence et IVG.

Chaque année, l’Agence régionale de santé (ARS) Normandie et l’Assurance Maladie se font l'écho de la journée mondiale de la contraception avec pour objectifs de mieux informer les jeunes sur les différents moyens de contraception, afin d’en améliorer l’accès, leur permettre de vivre une sexualité sans risque et limiter le nombre de grossesses non désirées. Les parents, les professionnels de l’éducation et de la santé jouent un rôle essentiel auprès des jeunes. En effet, il s’agit d’aider les jeunes à s’exprimer, s’informer et de les orienter dans leurs démarches de prévention.

La France s’est dotée en 2017 d’une Stratégie nationale de santé sexuelle (SNSS), plaçant la santé sexuelle comme une composante essentielle de la santé, intégrée à la Stratégie nationale de santé 2018-2022.

Pour garantir à chacun une vie sexuelle autonome, satisfaisante et sans danger, ainsi que le respect de ses droits, dans une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, exemptes de coercition, de discrimination et de violence, la SNSS se décline concrètement en actions. La seconde feuille de route 2021-2024 a notamment pour ambition de faire que chacune et chacun soit acteur de sa vie sexuelle en donnant à tout âge de la vie, l’accès à l’information et aux moyens nécessaires en matière de prévention, contraception, contraception d’urgence et interruption volontaire de grossesse (IVG).

Naissances en Normandie, en 2021

Territoires

Naissances mineures 2021

Naissances 2021

Taux de naissances chez les moins de 18 ans pour 1000 naissances 2021

    NORMANDIE

104

32 782

3,2

France entière

3 556

732 351

4,9

Source PMSI 2021

En 2021, en Normandie, une augmentation des naissances, tout âge confondu, de plus de 1,4 % a été observée (ce qui est inédit depuis 2010). La Normandie fait d’ailleurs partie des 5 régions pour lesquelles l’évolution des naissances a le plus rebondi en 2021 (derrière la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie, les Pays de la Loire et la Bretagne) (source INSEE 2021).

La Normandie présente un taux d’accouchements chez les mineures inférieur à celui de la France. Au sein du territoire normand, les effectifs sont trop faibles pour que les écarts soient significatifs. On ne peut donc conclure à un phénomène plus marqué sur un département en particulier.

 

Les interruptions volontaires de grossesse chez les 15-49 ans en 2021

Territoires

Nombre IVG chez les 15-49 ans

Taux de recours à l’IVG pour 1000 femmes de 15 à 49 ans

14

1 581

10,6

27

1 648

12,8

50

884

9,3

61

508

9,5

76

3 499

12,6

Normandie

8 120

11,6

France entière

221 908

15,74

Source SNDS

La Normandie présente un taux de recours à l’IVG inférieur à la France entière. Ce taux de recours en Normandie est en diminution par rapport à 2020 (-4,6 %), notamment concernant le nombre d’IVG réalisées à l’hôpital.

 

Les IVG chez les mineures en 2021

Territoires

Nombre IVG chez les moins de <18 ans

Taux de recours à l’IVG pour 1000 femmes de moins de 18 ans

14

48

3,9

27

52

4,5

50

32

3,5

61

32

6,3

76

129

5,5

Normandie

293

4,8

France entière

5 577

4,9

Source SNDS

La Normandie présente un taux de recours à l’IVG chez les mineures similaire à celui de la France entière. L’Orne est le département où le taux est le plus important.

0 800 08 11 11 - Numéro national anonyme et gratuit

Un numéro national anonyme et gratuit est ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h.

Il permet de répondre à toutes les demandes d’information, de conseil, de soutien et d’orientation en matière d’IVG, mais aussi de sexualité et de contraception. Ce numéro, confié au Mouvement français du planning familial, garantit des informations neutres et objectives sur les droits sexuels et reproductifs des femmes.

 

Des sites internet de Santé publique France pour aider les jeunes à mieux s’informer

Pour trouver le moyen de contraception adapté à sa situation, trouver des conseils et des contacts, poser des questions : www.choisirsacontraception.fr

Pour répondre aux questions sur la sexualité : www.onsexprime.fr

Pour trouver des infos, poser des questions sur la santé : www.filsantejeunes.com

 

Les médecins généralistes, gynécologues, sages-femmes

Les professionnels de santé, médecins, gynécologues et sages-femmes, sont là pour renseigner les adolescentes et les femmes, les aider à choisir la contraception qui leur convient et la leur prescrire.

 

Les Plannings familiaux

Les coordonnées des plannings de Rouen, Caen et Alençon sont disponibles sur : www.planning-familial.org/fr

 

Les Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) en Normandie

Les CPEF assurent des consultations de contraception ainsi que des actes de prévention portant sur la sexualité et l’éducation familiale :

Eure et Seine-Maritime : https://ivg.gouv.fr/les-centres-de-planification.html#hautenormandie

Calvados, Manche, Orne : https://ivg.gouv.fr/les-centres-de-planification.html#bassenormandie

 

Les Centres gratuits de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles

Les CeGIDD accueillent toute personne souhaitant une information ou un dépistage et contribuent à la prévention des risques liés à la sexualité dans une approche globale de santé sexuelle, notamment par la prescription de contraception : www.sida-info-service.org/annuaire/Centre-De-Depistage-VIH-Sida-Region-Normandie

 

Les pharmaciens

Les pharmaciens sont présents pour délivrer la contraception, informer et orienter l’ensemble des femmes. Ils délivrent également gratuitement et de façon anonyme la contraception d’urgence aux mineures sur simple déclaration de leur part.

 

Les infirmières scolaires des collèges et lycées

Les infirmières scolaires des collèges et lycées peuvent informer, orienter et délivrer la contraception d’urgence aux élèves mineures et majeures des collèges et lycées.

 

Les services universitaires et inter universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS)

Ils sont autorisés à délivrer la contraception d’urgence, à titre gratuit. La délivrance est accompagnée de conseils de prévention aux étudiantes qui en font la demande, par les médecins, sages-femmes et infirmier(es). Les étudiants peuvent aussi y trouver de l’information. La contraception est l’affaire de tous.

 

Site du Service Public d’information en santé

Pour accéder à un annuaire et une cartographie de l’offre en santé sexuelle et reproductive en France : https://www.sante.fr

 

Stands d'information organisés par l’ASSUREIPSS

Porte ouverte du planning familial à Caen