Agir ensemble pour la santé des Normands

Prévention du suicide

Article
Selon le rapport de l’observatoire national du suicide (ONS) paru en 2016, la région Normandie demeure parmi les régions les plus impactées en termes de mortalité par suicide. Avec des taux de mortalité de 19,3 décès par suicides pour 100 000 habitants (source CépiDc en 2012) la région se situe en troisième position des régions les plus touchées après la Bretagne et les Hauts-de-France.
Corps de texte

Sur le plan infra régional, les départements normands sont caractérisés par de fortes disparités en termes de mortalité mais également en termes de baisse durant ces dernières années. Alors que le taux national en 2012 est de 15,3 suicides pour 100 000 habitants, les départements de la Manche (27,7/100 000 habitants), de l’Orne (26,4/100 000 habitants) et du Calvados (20,5/100 000 habitants) sont caractérisés par les taux les plus importants. Les départements de l’Eure (16,8/100 000 habitants) et de la Seine-Maritime (14,8/100 000 habitants) présentent quant à eux des taux régionaux moins importants voire inférieurs à la moyenne nationale.

Une réponse plus adaptée pour prévenir les récidives suicidaires

Pour faire face à cet enjeu de santé publique, l’Agence régionale de santé de Normandie (ARS) déploie un dispositif expérimental de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire : VigilanS.

Impulsé fin 2015 dans un premier temps sur le territoire de la Manche par le Collectif départemental de prévention du suicide de la Manche et le centre hospitalier de l’Estran à Pontorson, ce dispositif va être étendu au Calvados et à l’Orne et expérimenté en Seine-Maritime et dans l’Eure dans le cadre d’un projet co-porté par le centre hospitalier du Rouvray  et le CHU de Rouen à partir du deuxième semestre 2016.

S’appuyant sur les structures de soins existantes dans la région, « VigilanS » a pour objectif d’améliorer la coordination et d’aider à tisser un véritable réseau autour des personnes en crise suicidaire.

Ce dispositif est constitué d’une cellule de coordination opérationnelle qui va rappeler les personnes suicidantes volontaires, repérées lors d’un passage dans un service d’accueil des urgences. En complément, une ligne téléphonique dédiée est ouverte aux professionnels de santé impliqués dans le parcours de soins de ces personnes.

Ce dispositif sera expérimenté pour une période de trois ans et fera l’objet d’une évaluation nationale.

Au-delà de cette expérimentation phare, l’ARS de Normandie poursuit son soutien aux actions existantes depuis plusieurs années, parmi lesquelles la formation au repérage de la crise suicidaire pour les professionnels, le soutien aux associations et l’information et la communication auprès des professionnels et des usagers.

 

Aller plus loin

Liens utiles

Contact

Contenu

> Parlez-en à votre médecin traitant

> Contactez l’une de ces associations d’écoute :

  • Aime la Vie, Aide la vie, 4 rue d’Orléans, 50300 Avranches - 06 06 69 43 70
  • CLCIS (Centre de Lutte Contre l’Isolement), 20 rue du Bac, 76000 Rouen - 02 35 88 57 62
  • France Dépression Normandie, 43 quai du Havre, 76000 Rouen - 02 35 15 01 69
  • La porte ouverte, 22 rue Dumont d’Urville, 76600 Rouen - 02 35 70 67 03, https://www.la-porte-ouverte.fr/rouen/
  • Solidarité Paysans Basse-Normandie, 2 rue Fernand de Magellan, 50 620 Le Dézert - 09 61 44 45 38, http://www.solidaritepaysans.org/bassenormandie
  • SOS Amitié Caen - 02 31 44 89 89
  • SOS Amitié Le Havre - 02 35 21 55 11
  • SOS  Amitié Rouen - 02 35 03 20 20
  • SOS Amitié, numéro national 09 72 39 40 50 qui donne accès à tous les postes d'écoute, https://www.sos-amitie.com/
  • Vivre son deuil : Siège à Caen et antennes à Cherbourg, Saint-Lô, Avranches-Granville et Argentan : http://www.vivresondeuil-bassenormandie.fr/, 8 Rue germaine Tillion, 14000 Caen - 02 31 82 20 16