Agir ensemble pour la santé des Normands

Parcours des personnes avec autisme

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
Enfant détournant le regard
Crédit : Fotolia
Le plan d’action régional autisme 2018-2022, a été validé en comité technique régional autisme (CTRA) le 28 novembre 2018. Il définit les axes stratégiques de la politique de l’autisme en région et s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale pour l’autisme au sein de troubles du neuro-développement.
Corps de texte

L’organisation du repérage de l’autisme, la gradation de l’accès au diagnostic et la structuration de l’offre d’interventions précoces sur le territoire sont des axes prioritaires. Est notamment prévu dans ce cadre le déploiement des plateformes de coordination et d’orientation afin de coordonner le parcours de diagnostic et d’interventions précoces. 
L’amélioration du repérage et du diagnostic des adultes est également une priorité, afin de garantir des accompagnements et interventions adaptées aux adultes avec autisme.

La construction de réponses inclusives implique de soutenir l’accès à la scolarisation, la formation, l’habitat, l’emploi en milieu ordinaire et de garantir des accompagnements adaptés et individualisés des personnes avec troubles du spectre de l’autisme, sur leurs lieux de vie. L’organisation de l’accès aux soins somatiques et psychiatriques est également un enjeu fort du plan d’action régional autisme (PAR).

Enfin, il est indispensable de garantir un soutien aux aidants, le développement de la pair-aidance et la participation des usagers, qui sont également des objectifs majeurs du plan d’action.

Le PAR décline ainsi ces objectifs qui feront l’objet de travaux sur les territoires avec l’ensemble des acteurs partenaires : en premier lieu les centres ressources autisme et le pilote régional autisme et son co-pilote, mais aussi les établissements et services médico-sociaux, sanitaires, et professionnels libéraux. 

Aller plus loin