Dispositifs de soutien aux équipes pour personnes en grande difficulté

Article
Homme accablé la tête dans les mains
Crédit : Fotolia

Les difficultés de l’accompagnement des personnes en situation de précarité génèrent de la souffrance d’origine sociale. La détresse, la violence et l’échec de certaines situations sont aussi sources de souffrance pour les équipes. Dans le cadre du PRAPS un état des lieux et des préconisations pour l’accès aux différents outils de soutien a été produit.

Une priorité du PRS

Dans le cadre du prochain Projet régional de santé de la région, les actions visant à accompagner les personnes en grande vulnérabilité sont une priorité.

Le Programme régional d'accès à la prévention et aux soins 2018-2022 (PRAPS) intègre le soutien des équipes relais ou d’acteurs sociaux et médico-sociaux comme un axe structurant de l’intervention auprès des publics les plus fragiles. L’un des objectifs retenus est le développement « des actions de soutien, de régulation, ou d’analyse de pratique pour les acteurs de première ligne et de prise en charge ».

Réalisation d’un bilan des dispositifs de soutien en Normandie

Dans une perspective de sensibilisation des directions d’établissements, un état des lieux préalable des dispositifs de soutien en Normandie a été dressé auprès de plus de 1 500 établissements sanitaires, médico-sociaux et sociaux : nombre de dispositifs existants, nombre de professionnels concernés, effets des dispositifs…

Afin d’encourager les structures en charge d’accompagner des personnes en situation de grande précarité ou de vulnérabilité, une plaquette jointe à l’étude permet de préciser les différents outils à disposition, les préconisations quant à l’évaluation des besoins et les repères à prendre en compte pour recruter un prestataire, et des sources bibliographiques.

Ce travail a été réalisé avec l’appui de David MICHEL, psychologue, statisticien et l’IRTS Normandie-Caen.