Ségur de la santé : relancer les investissements en santé en Normandie

Article
Visuel

Le 9 mars 2021, Jean Castex, Premier ministre, et Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, ont présenté et détaillé le plan d’investissement du Ségur de la santé qui consacre 19 milliards d’euros à l’amélioration et à la modernisation de notre système de santé, plus que jamais mobilisé face à la crise. Pour la Normandie, un budget de 576 millions d'euros est alloué.

Corps de texte

Après la mise en œuvre des revalorisations salariales prévues par les accords du Ségur de la santé signés par la majorité des organisations syndicales et professionnelles, ce plan d’investissement historique se fixe plusieurs objectifs :

  • moderniser notre offre de soins ;
  • alléger le poids de la dette pour relancer les investissements courants ;
  • et donner un élan et des perspectives à l’ensemble de notre système de santé.

Au-delà de ces investissements indispensables, il s’agit également de rompre avec les méthodes déployées depuis 10 ans : accompagner et même pousser les projets, donner tous les leviers d’action au niveau territorial, mieux associer les élus.

D’un montant de 19 milliards d’euros, 576 millions sont consacrés à la Normandie. Ce plan d’investissement a pour vocation de donner des perspectives à l’ensemble de notre système de santé en :

  • modernisant et développant notre offre de soin,
  • restaurant les capacités financières des établissements de santé qui en ont besoin,
  • favorisant leurs investissements courants,
  • améliorant la prise en charge des personnes âgées, en complément du Plan d’Aide à l’investissement dans le secteur médico-social mis en œuvre par la CNSA (Caisse Nationale de la Solidarité pour l’Autonomie).

Afin d’être au plus près des territoires et de répondre à l’ensemble de leurs problématiques, l’ARS de Normandie lancera un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI). Dans chaque département, les établissements et collectifs de soins vont être invités à y répondre afin de recenser les différents projets. Ces derniers seront évalués et concertés avec l’ensemble des acteurs du système de santé et les collectivités territoriales.

Focus sur l'investissement courant

Dès le mois de mars 2021, 27 millions d’euros seront consacrés en Normandie à l’investissement courant. Ces crédits doivent permettre des investissements ciblés sur des besoins en matériels et équipements (hors équipements lourds), la réalisation de travaux courants impactant le quotidien des services de soins ainsi que la réponse aux besoins ponctuels et urgents identifiés par les services pour la prise en charge des patients (ex : mobilier médical, rail de plafond et lève personne) ou encore l'acquisition ou le renouvellement de matériel médical plus conséquent (type échographe...).

En 2020, l'enveloppe octroyée à l'investissement courant s'élevait à 11,5 millions d'euros et ne concernait que les établissements publics de santé. La dotation de 2021 représente donc un effort de 15.5 millions supplémentaires et concerne l'ensemble des établissements de santé de la région qu'ils soient publics, privés à but non lucratif ou privés à but lucratif soit plus de 130 structures.

Sur ces 27 millions, 3 millions d'euros seront octroyés au seul département de l'Orne afin de réduire les inégalités territoriales de santé suivant la recommandation de la Direction Générale de l'Offre de Soins (DGOS).

Quelques exemples d'utilisation de l'enveloppe allouée pour les investissements courants en 2020

Au CHU de Rouen

Les investissements réalisés par le CHU et portés à la connaissance de l’ARS à la mi-septembre 2020 sont les suivants :

  • Modernisation du SIH, renouvellement de 100 postes de travail, réseaux, bornes WIFI, sauvegardes
  • Équipements de services : Lits / Matelas, fauteuils et chaises de transfert, chariots de bio- nettoyage
  • Équipements hôteliers des services de soins et médicotechniques (gériatrie, pôle mère femme enfant, réanimation, pharmacie…)
  • Travaux courants, rénovation légère
  • Sécurité informatique, formulaires d’accès en ligne, gestion dossiers patients
  • Remplacement laveurs stérilisation
  • Amélioration de l’accueil patients (bornes)
  • Aménagement unité médico-judiciaire accueil victimes
  • Travaux d’aménagement du CAMPS
  • Écrans SAMU

CH Yvetot

Les investissements réalisés par le CH Asselin Hedelin Yvetot portés à la connaissance de l’ARS à la mi-mars 2020 étaient les suivants :

  • Déplacement de l’ergothérapie et du secrétariat médical
  • Acquisition de petits matériels : matériels d’ergothérapie, tensiomètres, matériels d’électrothérapie, chariots de pansement et de médicaments
  • Acquisition d’équipements hôtelier : plateaux repas, autolaveuse
  • Acquisition de mobilier : équipements salle à manger, tabourets dynamiques, salle de réunion
  • Acquisition logistique et système d’information : transpalettes, connecteur DMP, PC nomade

Une nouvelle étape dans la mise en œuvre du Ségur de la santé en Normandie 

Ce choix d’un investissement massif, au service de la santé de nos concitoyens vise également à améliorer rapidement et significativement les conditions de travail des soignants, dans l’esprit des travaux menés lors du Ségur de la santé. Il s’ajoute aux revalorisations sans précédent mises en œuvre dès la fin de l’année 2020, et qui ont conduit à la revalorisation de la rémunération de 78 887 professionnels des établissements de santé et des Ehpad, de 4 642 médecins des établissements publics, et de 9 563 étudiants paramédicaux, étudiants en médecine et internes en médecine dans la région