Agir ensemble pour la santé des Normands

Pollens et allergies

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
pollen et allergies
Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), les allergies aux pollens touchent en France 20% des enfants âgés de plus de 9 ans et 30% des adultes.
Corps de texte

Les pollens sont responsables de réactions allergiques au niveau des muqueuses respiratoires et oculaires, qui se traduisent par des rhinites et rhino-conjonctivites, et peuvent conduire à l’apparition ou à l’aggravation de l’asthme.

Pour évaluer le risque allergique et dispenser les informations nécessaires, une surveillance est réalisée sur l’ensemble du territoire national.

En Normandie, cette surveillance pollinique est assurée en saison au moyen de capteurs déployés dans le cadre du Réseau National de surveillance Aérobiologique (RNSA) et d’un pollinarium sentinelle installé dans les jardins suspendus de la CODAH.

Réseau National de Surveillance Aérobiologique

Deux capteurs installés en Normandie permettent chaque semaine d’évaluer les émissions de pollens au droit de la Région :

-       Le premier, situé à Caen, est géré par l’association agréé de surveillance de la qualité de l’air AtmoNormandie,

-      Le second, situé à Rouen, est sous la responsabilité de l’association APRIAN (Association pour la Recherche et l’Information des Allergies en Normandie).

En parallèle, les médecins participant au réseau surveillent et comptabilisent les symptômes allergiques rencontrés dans leur patientèle.

Les données relatives à l’émission des pollens et à l’apparition de symptômes sont adressées chaque semaine au Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) qui les collige et établit le bulletin allergo-pollinique.

Ce bulletin est en ligne sur le site de l'Associations Agréé pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (Atmo Normandie) http://www.atmonormandie.fr/Bulletin-Allergo-Pollinique/Rouen-Caen

et disponible via un système d’abonnement http://www.atmonormandie.fr/Abonnement

Réseau « Pollinarium sentinelle »

En complément du RNSA, un pollinarium sentinelle a été mis en place au droit des jardins suspendus au Havre, dans le cadre du Contrat Local de Santé de la CODAH. Les informations relatives aux émissions de pollens des principales espèces allergisantes obtenues dans ce cadre sont disponibles via un abonnement sur le site www.alertepollens.org.

En période d’émission pollinique, les principales recommandations de prévention aux personnes allergiques sont rappelées dans l’avis du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) diffusé le 4 mai 2016 ; elles permettent à ces personnes d’adopter des comportements permettant de réduire leur exposition aux pollens allergisants et d’atténuer leurs symptômes :

-          Eviter les activités extérieures qui entraînent une surexposition aux pollens,
-          Eviter de faire sécher son linge à l’extérieur,
-          Fermer les vitres des véhicules,
-          Se rincer les cheveux le soir,
-          Aérer son habitation tôt le matin ou tard le soir.

Ci-dessous, les messages de prévention du HCSP (Haut Conseil pour la santé publique) pour :

Vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants ?
 
- crises d’éternuement,
- nez qui gratte, parfois bouché ou qui coule clair, 
- yeux rouges, qui démangent ou qui larmoient,
- en association éventuelle avec une respiration sifflante ou une toux.

En  cas  de  gêne  répétitive  et  saisonnière  liée  à  ces symptômes et dans un contexte de fatigue inhabituelle, vous souffrez peut être d’une allergie aux pollens.
L’allergie  peut  bénéficier  de  mesures  de  prévention  et  de soins.  Pour  cela  demandez  conseil  à  votre  pharmacien/consultez votre médecin.

Des informations sur les plantes allergisantes, les émissions de  pollens,  les  périodes  et  les  régions  concernées sont disponibles sur les sites :

- du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) (http://www.pollens.fr/accueil.php)
- de l’Association  pollinariums  sentinelles  de  France  (APSF) (http://www.alertepollens.org/)
- de l’Association agréée de surveillance de la qualité de l'air de votre région (pour la Normandie : http://www.air-com.asso.fr/ ou http://www.airnormand.fr/)

Si  des  patients  présentent  des  symptômes  de  rhino-conjonctivite allergique :

-  éternuements répétés,
-  prurit  nasal  et/ou  en  alternance  avec  une  obstruction nasale et rhinorrhée claire,
- conjonctivite, prurit oculaire et larmoiement, en  association  avec  des  symptômes  d’asthme  et/ou  une toux éventuelle, dans un contexte d’asthénie inhabituelle, et que ces symptômes sont répétitifs et saisonniers, 

 ... il peut s’agir d’allergie aux pollens.

Vous  pouvez  obtenir  des  informations  sur  les  plantes allergisantes,  les  émissions  de  pollens,  les  périodes  et  les régions concernées, en vous référant aux sites :

- du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) (http://www.pollens.fr/accueil.php) 
- de l’Association  pollinariums  sentinelles  de  France  (APSF) (http://www.alertepollens.org/) 
- de l’Association agréée de surveillance de la qualité de l'air de votre région (pour la Normandie : http://www.air-com.asso.fr/ ou http://www.airnormand.fr/)

Recommandations comportementales pour limiter l’exposition aux pollens :

Pendant la période pollinique concernée* :  

  •   Chez soi :

-  Se  rincer  les  cheveux  le  soir,  car  le  pollen  se  dépose  en grand nombre sur les cheveux ;
- Favoriser l’ouverture des fenêtres avant le lever et après le coucher  du  soleil,  car  l’émission  des  pollens  dans  l’air débute dès le lever du soleil ;
-  Eviter  l’exposition  aux  autres  substances  irritantes  ou allergisantes  en  air  intérieur  (tabac,  produits  d’entretien, parfums d’intérieur, encens, etc.).

  •  A l’extérieur :

-  Eviter  les  activités  extérieures qui  entraînent  une sur-exposition  aux  pollens  (tonte  du  gazon,  entretien  du jardin,  activités  sportives,  etc.) ;  en  cas  de  nécessité, privilégier  la  fin  de  journée  et  le  port  de  lunettes  de
protection et de masque ;
- Eviter de faire sécher le linge à l’extérieur, car le pollen se dépose sur le linge humide ;
-  En  cas  de  déplacement  en  voiture,  garder  les  vitres fermées.

Etre encore plus attentif à ces recommandations en cas de pics  de  pollution  atmosphérique.  Des  informations  sur  les épisodes  de  pollution  atmosphérique  et  les recommandations  à  suivre  sont  disponibles  sur  le  site  de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air de votre région.

Vous  pouvez  obtenir  des  informations  sur  les  plantes allergisantes,  les  émissions  de  pollens,  les  périodes  et  les régions concernées, en vous référant aux sites :

- du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) (http://www.pollens.fr/accueil.php) 
- de l’Association  pollinariums  sentinelles  de  France  (APSF) (http://www.alertepollens.org/) 
- de l’Association agréée de surveillance de la qualité de l'air de votre région (pour la Normandie : http://www.air-com.asso.fr/ ou http://www.airnormand.fr/)

Il  s’agit de  recommandations  générales  qui  sont  à  adapter selon les cas avec le médecin traitant.