Agir ensemble pour la santé des Normands

Élaborer votre projet en prévention et promotion de la santé

Article
L’Agence régionale de santé de Normandie vous soutient pour vos projets de prévention et de promotion de la santé. Si vous souhaitez obtenir un soutien méthodologique dans l’élaboration d’un de vos projets, des dispositifs existent et varient selon votre territoire d’intervention.
Corps de texte

Les coordonnateurs en prévention et promotion de la santé dans les territoires de Normandie

Coordonateurs en prévention et promotion de la santé

 

  • Dans les territoires non prioritaires, un conseiller méthodologiques territorial (CMT) de l’IREPS.

Il peut vous apporter des conseils et un appui méthodologique dans l’élaboration de vos actions mais il ne sera pas l’animateur de la dynamique locale. Il peut donc intervenir auprès d’un groupe de travail déjà constitué afin de l’aider à construire son projet (exemple : demande d’une commune pour aborder les questions d’alcoolisation lors de soirées festives, demande d’un établissement scolaire pour aborder les problèmes de surpoids des élèves).

  • Dans les territoires identifiés comme prioritaires, un coordonnateur d’un réseau territorial de promotion de la santé (RTPS).

Il peut vous aider à mobiliser les acteurs de votre territoire et vous accompagner dans l’élaboration et l’animation de votre programme d’actions. Sa connaissance du territoire lui permettra d’inscrire ce programme  en articulation avec les autres politiques local. Son territoire d’intervention se situe à l’échelle d’une agglomération ou de plusieurs intercommunalités.

  • Dans les quartiers en politique de la ville, un coordonnateur d’atelier santé ville (ASV).

Il peut être sollicité par l’ensemble des acteurs du ou des quartiers en politique de la ville de la commune concernée. Il peut vous accompagner dans l’élaboration et la mise en œuvre de votre action dont le but doit être de faciliter l’accès à la prévention et aux soins des personnes les plus vulnérables. Les habitants doivent être impliqués dans ce travail pour faciliter l’accessibilité et l’adaptation des actions aux difficultés rencontrées. Le coordonnateur articule ses actions avec les autres volets de la politique de ville (urbanisme, éducation, emploi, etc.) afin de prendre en compte l’ensemble des déterminants de santé.

Agir pour promouvoir la santé et prévenir les maladies impose de se questionner sur son efficacité et son impact. Est-ce que ce que je mets en place atteint son objectif de renforcement des capacités pour une meilleure santé ? Est-ce que j’incite mon public à adopter un comportement favorable à la santé?

Bien qu’il n’y ait pas de formule magique, la recherche, en se basant sur des expériences, permet de fournir des techniques pouvant guider vers une action efficace. Voici une synthèse de critères méthodologiques utiles à l’action :

  • 1 : Faire plus que transmettre un savoir
  • 2 : S’inscrire dans une démarche de promotion de la santé
  • 3 : Communiquer à travers des messages adaptés (littératie)
  • 4 : S’inscrire dans la durée
  • 5 : Adapter son intervention aux étapes de vie et au public
  • 6 : Articuler interventions collectives et individuelles selon le principe d’équité
  • 7 : S’adresser aux publics de façon appropriée
  • 8 : Impliquer le public dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des actions de prévention
  • 9 : Agir en direction de la famille, de l’entourage, de la communauté
  • 10 : S’intégrer à des dispositifs à composantes multiples
  • 11 : Penser l’évaluation de toutes les étapes du projet