Agir ensemble pour la santé des Normands

Projet régional de santé

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
Le Projet régional de santé (PRS) est un cadre général pour agir collectivement avec nos partenaires sur les territoires, en complémentarité avec les autres politiques publiques.
Corps de texte

Co-construit avec les représentants de la démocratie en santé, le PRS normand s’appuie sur les besoins des usagers (portés par les diagnostics territoriaux de santé). Le PRS traduit une approche globale et complémentaire de la santé en région, avec une action prioritaire sur les déterminants de santé, dans une logique de parcours de santé et de vie.
Il vise à garantir à l’usager une offre de services en santé  de proximité, complétée par une offre d’expertise, afin de lui apporter des réponses au plus près de ses attentes et besoins.

Sa finalité : améliorer l’état de santé des Normands.

1- Lutter contre les inégalités sociales et territoriales

Les diagnostics réalisés avec les acteurs de la démocratie en santé ont confirmé une situation régionale marquée par de fortes inégalités sociales et territoriales, entre les départements - mais aussi et surtout à l’échelle infra-départementale.
Le PRS sert de cadre pour décliner des actions « sur mesure » pour chaque territoire.

2- Faire de la prévention le premier levier de la qualité du parcours de santé et de vie

Cet objectif a vocation à agir sur les déterminants de santé par la promotion, entre autres, de comportements individuels favorables à la santé. Il s’agit par exemple d’actions sur la prévention des pratiques addictives, sur la santé environnementale ou encore sur la santé au travail.

3- Accompagner la transformation du système de santé

Les actions porteront principalement sur l’organisation, la pertinence des soins, la formation des professionnels et les financements. Elles seront nécessairement discutées avec les différentes parties prenantes concernées et veilleront à maintenir le citoyen au cœur du système de santé. Il n’y aura pas de transformation des organisations sans avoir étudié l’ensemble des solutions alternatives au préalable, ni de transformations sans en suivre l’impact en termes de sécurité et qualité.

  • Le Cadre d’orientation stratégique (COS) qui définit des objectifs généraux et les résultats attendus à 10 ans pour améliorer la santé des Normands, en s’appuyant sur les diagnostics régionaux et territoriaux (ex : lutte contre le tabagisme, l’obésité, l’alcool, etc.).
  •  Le Schéma régional de santé (SRS) qui décline, pour les 5 ans à venir, les orientations du COS en objectifs opérationnels visant à améliorer le parcours de santé des usagers au regard de leurs besoins spécifiques.
  •  Le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins (PRAPS) des plus démunis qui regroupe des actions à mener, dans les 5 prochaines années, au profit des personnes en situation de précarité, pour leur permettre de recourir au système de santé dans le cadre du droit commun.