Vaccination contre la Covid 19

Article

Retrouvez ci-dessous toutes les informations utiles sur la vaccination des les structures médico-sociales de Normandie

ACTUALITES

14.12.2021 Rappel contre le COVID 19 : les vaccins à ARN messager 

09.11.2021  Webinaire « Questions/réponses : rappel vaccination COVID et focus sur la vaccination GRIPPE - ESMS pour personnes âgées. 

Cliquez sur ce lien pour accéder au webinaire 

Pour toute demande de renseignement, les professionnels de santé en établissements médico-sociaux peuvent contacter les cellules vaccination via les adresses mails suivantes : 

Pour le 76 : ars-normandie-covid-vaccination76@ars.sante.fr
Pour le 14 : ars-normandie-covid-vaccination14@ars.sante.fr 
Pour le 61 : ars-normandie-covid-vaccination61@ars.sante.fr
Pour le 50 : ars-normandie-covid-vaccination50@ars.sante.fr
Pour le 27 : ars-normandie-covid-vaccination27@ars.sante.fr

Dans un contexte de circulation active du variant Delta et de dégradation de la situation épidémique, il apparaît essentiel d’accroître la couverture vaccinale de tous les publics déjà éligibles en primo-vaccination et en rappel vaccinal, mais aussi d’ouvrir la vaccination à des publics plus jeunes.

L’Agence européenne du médicament a délivré le 25 novembre 2021 une autorisation de mise sur le marché européenne de la forme pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech. La Haute Autorité de santé (HAS), dans son avis du 25 novembre 2021, et le Comité d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV), dans son avis du 6 décembre 2021, recommandent de débuter au plus vite la vaccination des enfants de 5 à 11 ans à risque de forme grave de Covid-19 et de décès. 

En outre, conformément aux recommandations des autorités scientifiques, doivent également être vaccinés les enfants vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée, au sein même du foyer.

des 5 à 11 ans dans lequel figurent :

·         L’autorisation parentale, à compléter par un des parents ou tuteur, à remettre au médecin le jour de la vaccination (p.4)

·         La liste des pathologies prioritaires telle que définie par la HAS et complétée par le COSV (p.6)

 

Courrier médical

Afin de fluidifier le parcours, il est recommandé que le médecin de la structure ou le médecin traitant de l’enfant rédige un courrier d’indication à cette vaccination à destination du centre de vaccination ou du médecin qui pratiquera l'injection.

 

Déroulé de la vaccination

En centre, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans nécessite la présence d’au moins un parent accompagnateur ou son tuteur légal.

Une consultation pré-vaccinale systématique sera réalisée nécessairement par un médecin.

Un test rapide d’orientation diagnostique (TROD) sérologique est recommandé au cours de chaque vaccination afin de déterminer le schéma vaccinal (1 ou 2 doses).

 

Date et lieu de vaccination

Il convient de prendre RDV sur les plateformes https://www.doctolib.fr/ ou https://www.keldoc.com/ en sélectionnant « première injection > Pfizer enfants personnes fragiles de 5 à 11 ans inclus »

Focus sur la campagne de rappel vaccinal : la vaccination en rappel est accessible aux enfants de 12 à 17 ans immunodéprimées, atteintes d’une pathologie à haut risque de forme grave ou atteintes d’une ou plusieurs comorbidités. 

 

Les mineurs relevant de l’aide sociale à l’enfance et/ou accueillis dans des établissements comme les maisons d’enfants à caractère social ou les structures d’accueil pour enfants en situation de handicap, peuvent se faire vacciner :

  • En centre de vaccination : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html. Il est possible de demander des RDV groupés.
  • En équipes mobiles au sein d’un établissement relevant de l’aide sociale à l’enfance ou structures d’accueil pour enfants en situation de handicap afin de faciliter l’accès à la vaccination. 
  • En cabinets de ville (Médecins, pharmaciens, Infirmiers) sur RDV.
  • Au sein de leurs collèges et lycées à compter de septembre 2021.

En savoir + :

02.12.2021 Approvisionnement rappel vaccinal dans ESMS 

Depuis le 25/11, le périmètre du public concerné par le rappel de vaccination contre la Covid-19 est étendu à toutes les personnes âgées de 18 ans et plus, déjà vaccinées, dès lors que cinq mois se sont écoulés depuis la complétude du schéma vaccinal initial ou la dernière infection.

Dans un contexte de circulation active du variant Delta et de dégradation de la situation épidémique, il apparaît essentiel d’accroître la couverture vaccinale de tous les publics déjà éligibles en primo-vaccination, ainsi qu’en rappel.

Type de vaccin utilisé

- S’agissant des rappels, pour les personnes de moins de 30 ans :  elles doivent recevoir préférentiellement une dose de vaccin Pfizer ;

l- Pour les personnes de plus de 30 ans elles peuvent recevoir indifféremment les vaccins Pfizer-BioNTech ou Moderna (en demi-dose). 
 

Modalités d’approvisionnement

Les EMS on rattachés à une PUI peuvent passer directement commande auprès de l’officine de leur choix, pour leurs résidents comme leurs professionnels. Il est recommandé de préciser lors des commandes le nombre de personnes de moins de 30 ans incluses dans la campagne.

Les établissements rattachés à une PUI seront approvisionnés par celle-ci en Moderna pour les campagnes auprès des plus de 30 ans.

A noter : les flacons Pfizer-BioNTech et Moderna commandés les 6 et 7 décembre arriveront dans les officines entre le 17 et le 21 décembre.

Nous vous rappelons que les vaccins Pfizer-BioNTech livrés en pharmacie se conservent au maximum un mois à 2-8°C. Nous vous invitons à la plus grande vigilance sur les dates de péremption des flacons qui vous sont livrés, car ces dernières peuvent être très courtes. Nous vous conseillons donc d’en commander le nombre nécessaire et de les injecter rapidement, afin d’éviter de constituer un stock inutilisé.

La traçabilité du rappel vaccinal doit être assurée dans le système d’information « Vaccin Covid ». Les professionnels de santé pourront sélectionner le motif « Rappel ».
 

Eligibilité au rappel

Quel que soit le schéma d’infection au SARS-CoV-2 de la personne (infection survenue avant ou après la vaccination), celle-ci est éligible à la dose de rappel 5 mois après la dernière dose reçue ou 5 mois après l’infection au SARS-CoV-2. Récapitulatif des schémas vaccinaux en vue de l'injection du rappel

Pour articuler et faciliter le déploiement des campagnes de vaccination pour le rappel contre la COVID-19, et de vaccination contre la grippe, qui représentent toutes deux un enjeu de santé publique majeur, la vaccination contre la grippe dans les EHPAD et les établissements de santé sera possible dès le 18 octobre.

Tous les EHPAD qui disposent déjà des vaccins contre la grippe, peuvent dès le 18 octobre déployer la vaccination antigrippale pour permettre des séances de vaccination conjointes contre la grippe et contre la Covid-19 pour vacciner les résidents et les professionnels.
L’objectif est d’encourager au maximum la synergie entre les deux campagnes de vaccination, en favorisant la coadministration des deux vaccins, et de tenir compte des organisations mises en place par les établissements afin d’éviter de mobiliser de façon répétée des équipes soignantes.  

La HAS, dans son avis du 23 septembre 2021 a confirmé que la réalisation concomitante des vaccins contre la grippe et la Covid-19 était possible afin d’éviter tout délai dans l’administration de l’une ou l’autre de ces injections. Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts (un dans chaque bras). La HAS précise également qu’il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations si celles-ci ne peuvent pas être réalisées dans le même temps. L’expérience acquise de longue date en matière de vaccination montre que la co-administration de plusieurs vaccins n’est pas dangereuse pour le système immunitaire et ne compromet pas leur efficacité. Les premiers résultats de l'étude ComFluCOV au Royaume-Uni, indiquent que la co-administration des vaccins contre la grippe et contre la Covid-19 semble être bien tolérée et n’induit aucune baisse de la réponse immunitaire à l’un et l’autre vaccins.

La vaccination des personnes âgées est un objectif collectif.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté en décembre 2020. Près d’un an plus tard, plus de 50 millions de Françaises et Français ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 87% des personnes de 12 ans et plus. Mais la vaccination stagne dans les tranches plus âgées de la population, notamment les personnes de plus de 80 ans, alors même que ces personnes font partie des plus vulnérables face au virus. Encourager les personnes de 80 ans et plus à se faire vacciner est notre défi collectif.

Téléchargez les documents d’information et de promotion de la vaccination pour les personnes âgées de 80 ans et plus et leur entourage