Trois grands centres de vaccination ont ouvert en Seine-Maritime

Actualité
Date de publication
Visuel

Pour accompagner l’accroissement de l’approvisionnement en doses prévues à partir d’avril, et grâce à l’implication des collectivités, des acteurs hospitaliers et libéraux de la vaccination, du SDIS, de la préfecture de la Seine-Maritime, et en concertation avec le Directeur général de l’ARS, trois centres de vaccination à grande capacité ont ouvert en Seine-Maritime.

Corps de texte

Ces nouveaux centres, organisés en lien avec les professionnels de santé du territoire, les établissements de santé, les collectivités et le SDIS ont respectivement ouvert le 6 avril au Havre (Stade Océane) et le 8 avril à Dieppe (Maison des sports) et à Rouen (Kindarena).

Leur capacité vaccinale sera augmentée progressivement pour accompagner de façon graduée l’accroissement du nombre de doses programmées d’avril à juin.

  • Au Havre, le centre, basé au stade Océane, est ouvert du lundi au samedi, de 9h à 19h (dernier RDV à 18h45). Il correspond au regroupement des deux centres principaux du Havre (Bléville et Monod). 
    Pour prendre RDV : en ligne https://urlz.fr/flCa ou en appelant le 02 79 46 11 56 
  • A Rouen, le centre, basé au Kindarena, est porté par le CHU de Rouen et est ouvert du lundi au Samedi. Il correspond au regroupement des centres de vaccination de Saint-Julien et de Bois-Guillaume.
    Pour prendre RDV : en ligne https://urlz.fr/flFl ou en appelant le 02 79 46 11 56 
  • A Dieppe, le centre, basé à la Maison des sports, est porté par le Centre Hospitalier de Dieppe et est ouvert 7 jours du 7. Ce centre est issu du déménagement depuis le site de l’hôpital afin d'avoir des locaux plus adapté à la montée en charge de la vaccination sur les prochains mois. 
    Pour prendre RDV : en ligne https://urlz.fr/flFZ ou en appelant le 02 79 46 11 56

Montée en charge de la capacité vaccinale

Dans le contexte d’augmentation de l’approvisionnement en doses, l’ARS et les préfectures avec les professionnels, les établissements de santé et les collectivités territoriales mettent en œuvre de nouvelles organisations, au regard des capacités vaccinales existantes, pour accueillir un public plus important dans de bonnes conditions, avec :

  • La montée en puissance des centres existants qui se traduit notamment par des déménagements dans des locaux plus adaptés à l’accueil d’un public plus nombreux,
  • L’ouverture de nouveaux centres de vaccinations,
  • La mise en œuvre graduée de centres à grande capacité présentée ci-dessus,
  • L’ouverture des centres qui se poursuit le week-end,
  • Le maintien et le renforcement des opérations de « aller-vers », au plus près des personnes rencontrant des difficultés pour se déplacer.