Surveillance épidémiologique du coronavirus COVID-19 en Normandie : démarche et interprétation des données

Article
Visuel

Le suivi épidémiologique de COVID-19 est opéré par l’ARS et Santé Publique France. Les données collectées permettent de surveiller par territoire l’évolution de l’épidémie et de veiller à préserver le système de santé pour éviter notamment la saturation des capacités hospitalières.

Corps de texte

C’est l’analyse de plusieurs sources de données qui permet d’avoir une vue d’ensemble couvrant tous les secteurs sensibles (hôpitaux, soins de ville, établissements médico-sociaux, etc.).

Dès le 10 janvier 2020, les autorités sanitaires françaises ont mis en place un dispositif de surveillance du COVID-19. Il permet de décrire l’évolution de l’épidémie par territoire, en combinant des données hospitalières, de ville et d’établissements médico-sociaux. L’objectif est notamment d’éviter la saturation des hôpitaux, en prenant les mesures nécessaires quand les données indiquent des risques de tensions importantes. C’est notamment l’analyse de ces indicateurs qui a mené au confinement du pays en mars dernier, pour justement préserver les capacités hospitalières.

En fin de période de confinement, la surveillance épidémiologique a permis de confirmer la fin de la première vague épidémique en Normandie et la disponibilité de lits d’hospitalisation et de réanimation.

En Normandie, le confinement a rempli son rôle et est donc un succès. Pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts pour freiner la circulation du virus et éviter une 2ème vague épidémique. L’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.

Après le déconfinement, la surveillance épidémiologique a été complétée par les données issues du dépistage élargi à toutes les personnes présentant des symptômes et leurs contacts.

 

Interprétation des données épidémiologiques

D’un point de vue épidémiologique, les indicateurs disponibles doivent être pris dans leur ensemble, et non indépendamment, pour surveiller la tendance générale : la surveillance épidémiologique est multi-sources. Ainsi, des variations locales, faibles et ponctuelles peuvent être observées mais ne modifient pas l’interprétation globale de l’évolution de l’épidémie.

Plus d'informations sur : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

Consultez les données disponibles sur GEODES : https://geodes.santepubliquefrance.fr/