Semaine Européenne de la Vaccination du 17 au 22 mai 2021

Actualité
Visuel semaine de la vaccination 2021

La crise sanitaire que nous vivons nous rappelle l’importance de la vaccination pour protéger la population. La vaccination contre la Covid-19 reste d’actualité mais ne doit pas faire oublier l’importance des autres vaccinations pour préserver la santé de tous. Du 17 au 22 mai, une semaine pour parler de la vaccination, l’occasion de répondre à vos interrogations et vérifier que vous êtes à jour !

Pourquoi une semaine européenne de la vaccination ?

Créée en 2005 par l’Organisation Mondiale de la Santé, La Semaine Européenne de la Vaccination est un événement visant à sensibiliser la population sur l'importance de la vaccination et de mettre à jour ses vaccinations. C'est aussi l’occasion de répondre aux questions pratiques de la population sur cette question. La crise sanitaire empêche les acteurs normands de venir à la rencontre du public lors d’évènements ou d’animations, mais rappelle l’importance de communiquer et d’informer le plus largement possible.

Les vaccins sont les moyens les plus ef­ficaces de se protéger contre certaines infections graves. Grâce à la vaccination des maladies ont disparu et d’autres infections sont devenues très rares. C’est pour continuer à se protéger contre ces maladies qu’il est important de se faire vacciner. Plusieurs millions de personnes sont vaccinées chaque année en France. D’autres maladies pour lesquelles il existe un vaccin, comme la rougeole, existent toujours.

Quels sont les vaccins obligatoires à faire ?

À tout âge, des vaccins sont recommandés et d’autres sont obligatoires. Les recommandations vaccinales paraissent chaque année dans le calendrier des vaccinations publié par le Ministère chargé de la santé, et sur la base de l’avis de la Commission technique des vaccinations de la HAS. Concernant les recommandations vaccinales des voyageurs sont quant à elles publiées chaque année dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire hors-série dédié au sujet.

Compte tenu des couvertures vaccinales insuffisantes observées, depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccinations sont ainsi obligatoires en France pour les enfants de moins de 2 ans nés à partir du 1er janvier 2018. Il s’agit des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque et l’Haemophilus influenzae b. Cela signifie que l’entrée dans toutes écoles, garderies, colonies de vacances ou autres collectivités d’enfants sera conditionnée par ces vaccinations. La preuve de leur réalisation est exigée (copie du carnet de santé de l’enfant). Lorsqu'une ou plusieurs vaccinations font défaut l'enfant est provisoirement admis en collectivité. Les vaccinations obligatoires manquantes selon l'âge de l'enfant et conformément au calendrier des vaccinations doivent alors être réalisées dans un délai de trois mois et ensuite poursuivies.

Calendrier vaccinal 2021 simplifié

 

Vidéo comment savoir quels vaccins faire

Le calendrier vaccinal 2021

La politique de vaccination est élaborée par le Ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis de la Haute autorité de santé.

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales « générales » et des recommandations vaccinales « particulières » propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission).

Télécharger le calendrier vaccinal 2021 et ses annexes

Vaccination et COVID-19 ?

Pour lutter contre la COVID-19, la vaccination se révèle être une protection indispensable pour maîtriser l’épidémie. La vaccination a pour principal objectif de prévenir des formes graves de la maladie et ainsi protéger les personnes les plus vulnérables.

Janvier 2021 marque le lancement de la campagne vaccinale en France. Cette campagne repose sur une stratégie vaccinale bien précise permettant de définir des publics prioritaires en fonction des enjeux de santé publique et de l’arrivée progressive des doses de vaccins. À l'heure actuelle, 4 vaccins sont en circulation sur le marché national (Moderna, Pfizer-BioNtech, AstraZeneca et Jannsen) autorisés par l’Agence Européenne du médicament et par la Haute Autorisé de Santé (HAS).

Vidéo sécurité des vaccins covid-19

Dans le contexte de la crise sanitaire liée à la COVID-19, les professionnels de santé sont invités à vérifier systématiquement le statut vaccinal de l’ensemble de leurs patients, afin de saisir toute opportunité d'effectuer si nécessaire, un rattrapage vaccinal des vaccins qui n’auraient pas été réalisés lors des confinements et limitations de déplacements. Ce rattrapage doit cibler en priorité les nourrissons et les populations particulièrement fragiles pour lesquelles des recommandations particulières figurent au calendrier vaccinal (personnes avec maladies chroniques, immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes…