Vaccination : êtes-vous à jour?

Actualité

La vaccination est la meilleure des protections contre des maladies infectieuses qui peuvent être graves. Il est important de vérifier ses vaccinations et de se vacciner si besoin : "être à jour dans ses vaccinations, c’est être protégé toute la vie".

Vaccination : êtes-vous à jour?

Nourrissons, enfants, adolescents, adultes, seniors… Tout au long de la vie, les vaccinations protègent contre de nombreuses maladies qui peuvent être graves. Vous trouverez ici le détail des vaccinations nécessaires de la naissance à l’âge adulte. 

La vaccination contre la Covid-19 reste toujours d’actualité mais ne doit pas faire oublier l’importance des autres vaccinations pour préserver la santé de tous, que ce soit les vaccinations du nourrisson, mais aussi la vaccination des moins de 40 ans avec 2 doses pour stopper les épidémies de rougeole ou la récente extension aux garçons de la vaccination contre le papillomavirus (HPV). 

Les dernières évolutions apportées au calendrier des vaccinations 2022 sont notamment :

  • La vaccination contre la coqueluche chez la femme enceinte est recommandée à partir du deuxième trimestre de grossesse, en privilégiant la période entre 20 et 36 semaines d’aménorrhée (SA), afin d’augmenter le transfert transplacentaire passif des anticorps maternels et d’assurer une protection optimale du nouveau-né.
  • La vaccination contre les infections invasives à méningocoques de sérogroupe B par Bexsero® est recommandée chez l’ensemble des nourrissons dès l’âge de 2 mois et avant l’âge de 2 ans avec le schéma suivant : première dose à l’âge de 3 mois, deuxième dose à 5 mois et dose de rappel à 12 mois (M3, M5, M12). La vaccination contre le méningocoque B est également recommandée pour l’entourage familial des personnes à risque élevé d’infections invasives à méningocoques. Un rappel de vaccination contre le méningocoque B tous les 5 ans est recommandé chez les personnes présentant un risque continu d’exposition aux infections invasives à méningocoque.
  • Les sages-femmes, les pharmaciens d’officine et les infirmiers, sans prescription médicale préalable de l’acte, pourront administrer certains vaccins non-vivants aux personnes de 16 ans et plus ciblées par les recommandations vaccinales. 

Les professionnels de santé sont invités à vérifier systématiquement le statut vaccinal de l’ensemble de leurs patients, afin de saisir toute opportunité d’effectuer, le cas échéant, un rattrapage vaccinal des vaccins qui n’auraient pas été réalisés lors des confinements successifs. Ce rattrapage doit cibler en priorité les nourrissons et les populations particulièrement fragiles pour lesquelles des recommandations particulières figurent au calendrier vaccinal (personnes avec maladies chroniques, immunodéprimées, personnes âgées, femmes enceintes…).

Vaccination : où se faire vacciner?

  • auprès de votre médecin traitant ;
  • dans un centre de vaccination ;
  • dans un centre de protection maternelle et infantile PMI pour les enfants jusqu’à l’âge de 6 ans ;
  • chez un infirmier libéral, sous certaines conditions ;
  • chez un pharmacien d’officine, sous certaines conditions ;
  • chez une sage-femme pour les femmes dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception, la femme enceinte, la femme venant d’accoucher, le nourrisson et son entourage (pour certains vaccins) ;
  • auprès de la médecine du travail (pour certains vaccins).

Pour en savoir plus, consultez notre page dédiée

Vaccination et COVID-19 ?

La vaccination contre la Covid-19 se poursuit en Normandie, et notamment en termes de rappel vaccinal, pour lequel une mobilisation totale est indispensable pour réduire les risques d’attraper le Covid-19 et de développer des formes graves comme les « Covid longs » ou les hospitalisations, notamment chez les plus fragiles.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier

Aller plus loin