Ségur de la santé : l’ARS aux côtés de la CRSA pour organiser le retour d’expérience dans les territoires

Actualité
Date de publication
Visuel
Suite aux annonces du premier ministre le 25 mai dernier, l’ARS Normandie et la CRSA (Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie) ont lancé une concertation régionale visant à recueillir les retours d’expériences des professionnels partenaires en santé, des élus et des représentants d’usagers.
Corps de texte

Le Ségur de la Santé est une concertation nationale visant à tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée ces derniers mois avec l’épidémie de coronavirus.

La crise du COVID a en effet été un accélérateur et un révélateur. Un accélérateur, en montrant la capacité de l’ensemble des acteurs à se réorganiser et à innover rapidement. Un révélateur car elle a mis en lumière des organisations et des coopérations inédites : entre l’hôpital, les cliniques privées, les professionnels libéraux, l’hospitalisation à domicile et les établissements médico-sociaux. Ces coopérations, au bénéfice des patients et usagers, méritent d’être poursuivies et valorisées.

Dans ce cadre, l’ARS Normandie s’engage aux côtés de la CRSA pour recueillir les retours d’expériences mises en œuvre sur les territoires. Plusieurs étapes jalonnent cette concertation territoriale.

Titre de la frise chrono
Concertation territoriale en Normandie - Segur de la Santé

Etape
1
Titre de la frise chrono étape
30 mai : lancement d’une enquête régionale
Description de la frise chrono étape

Réalisée auprès des partenaires en santé et élus, afin de recueillir leur vécu de la crise sanitaire du COVID 19, les écueils et réussites, afin d’identifier des pistes d’organisation à proposer ou à pérenniser. Enquête adressée à près de 2 000 professionnels partenaires en santé, élus et représentants d’usagers.

2
Titre de la frise chrono étape
Du 8 au 12 juin : réunions départementales
Description de la frise chrono étape

Réunions départementales mises en place dans le cadre de la crise du COVID, constituées de représentants des champs de la prise en charge et de l’accompagnement. Elles seront ouvertes par Madame GARDEL, DG de l'ARS Normandie et permettront, sur la base des premières pistes issues de l’enquête, de consolider des pistes et propositions d’organisation émanant des acteurs de terrain.

3
Titre de la frise chrono étape
Du 15 au 18 juin : Réunions des 7 Conseils Territoriaux de santé
Description de la frise chrono étape

Les 7 Conseils Territoriaux de santé et les commissions spécialisées (le cas échéant) se réuniront.

Qu'est-ce qu'un CTS : https://www.democratie-sante-normandie.fr/qu-est-ce-que-les-conseils-te…

Retrouvez la constitution des CTS en Normandie : https://www.normandie.ars.sante.fr/les-conseils-territoriaux-de-sante-2

4
Titre de la frise chrono étape
19 juin : conclusions des retours d'expériences
Description de la frise chrono étape

Les conclusions des retours d’expériences seront présentées en commission permanente de la CRSA.

Plus d'informations sur cette instance de la CRSA : https://www.democratie-sante-normandie.fr/commission-permanente

5
Titre de la frise chrono étape
20 juin : rapport final
Description de la frise chrono étape

La version finale du rapport sera remise par l’ARS Normandie au Ministère des Solidarités et de la Santé.

Le Ségur de la Santé en bref

Le 25 mai 2020 le Premier ministre Édouard PHILIPPE et Olivier VÉRAN, ministre des Solidarités et de la Santé, ont donné le coup d’envoi du Ségur de la Santé. Cette grande concertation a pour ambition de tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée et faire le lien avec les orientations de Ma Santé 2022, pour bâtir les fondations d’un nouveau système de santé.

Le Ségur de la Santé ouvre un mois de concertation, jusqu’à la fin du mois de juin, avec les acteurs du système de santé :

- Des concertations nationales

- Des retours d’expérience dans les territoires, pilotés en Normandie par l’ARS et la CRSA

- Une consultation en ligne

 

Les concertations reposeront sur 4 piliers :

• Pilier n°1 : Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent ;

• Pilier n°2 : Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins ;

• Pilier n°3 : Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes ;

• Pilier n°4 : Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Aller plus loin