Ségur de la Santé : la contribution régionale transmise au comité national

Actualité
Date de publication
Visuel
Dans le cadre du Ségur de la Santé, lancé le 25 mai dernier, l'ARS Normandie et la Conférence Régionale de la Santé et de l'Autonomie (CRSA) ont lancé une vaste consultation régionale, afin de recueillir par territoire, les retours d’expériences et initiatives locales mises en place durant la crise qui pourraient inspirer les réflexions sur la refonte du système de santé.
Corps de texte

Le Ségur de la Santé

Le 25 mai dernier par le Premier ministre Édouard Philppe et Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, le Ségur de la Santé est une concertation nationale visant à tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée ces derniers mois avec l’épidémie de coronavirus, pour bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus solide, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires. Il est organisé autour de 4 piliers :

Pilier n°1 : Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent
Pilier n°2 : Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins
Pilier n°3 : Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes
Pilier n°4 : Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers

En savoir plus sur la concertation du Ségur : Site du Ministère des Solidarités et de la Santé

En Normandie, une vaste consultation régionale

Durant trois semaines, du 28 mai au 19 juin, l’ARS Normandie s’est engagée aux côtés de la CRSA pour recueillir les retours des expériences mises en œuvre sur les territoires et identifier les coopérations et actions, au bénéfice des usagers et des patients, qui méritent d’être valorisées et poursuivies.

Cette consultation s'est déroulée en plusieurs étapes (cf article du 8 juin 2020). L'ensemble des propositions et initiatives locales mises en place durant la crise du COVID, et qui méritent d'être valorisées et poursuivies, ont été recensées dans un rapport régional, organisés autours des 4 piliers du Ségur. Ce rapport a été transmis le 20 juin au comité national du Ségur. (En téléchargement ci-dessous)

"La crise du COVID a été un accélérateur et un révélateur. Un accélérateur, en montrant la capacité de l’ensemble des acteurs à se réorganiser et à innover rapidement. Un révélateur car elle a mis en lumière des organisations et des coopérations inédites : entre l’hôpital, les cliniques privées, les professionnels libéraux, l’hospitalisation à domicile et les établissements médico-sociaux. Ces coopérations, au bénéfice des patients et usagers, méritent d’être poursuivies et valorisées. Je salue une fois encore la mobilisation des professionnels et partenaires en  santé. L’ARS sera bien sûr à leurs côtés pour les accompagner et pour soutenir les initiatives."

Christine GARDEL, Directrice Générale, ARS Normandie