Saint Sylvestre : les recettes d'une fête réussie

Actualité
Date de publication
Visuel
L’année 2020 se termine et l’heure des traditionnelles retrouvailles du nouvel an se profile. Dans le contexte épidémique actuel, comment organiser votre réveillon pour célébrer tout en prenant soin de vous et de vos proches ?
Corps de texte

Le virus de la Covid19 reste bien présent sur le territoire Normand et les fêtes constituent un événement propice à la circulation du virus. Dans ce contexte, l’ARS Normandie souhaite rappeler les recommandations et conseils à suivre pour célébrer la nouvelle année en toute sécurité.

 

Organisation : prévoyez un temps de discussion avec vos proches pour l’organisation de votre événement.

  • Éviter de vous réunir à plus de 6 adultes.
  • Le couvre-feu sera appliqué la nuit du 31 décembre 2020 au 1er janvier 2021, pensez votre retour avant 20h ou organisez un couchage sur place.
  • Préparez un plan de table de façon à espacer au maximum les convives à table (1 mètre minimum).
  • Ne prévoyez pas de rassemblement sur la voie publique, ceux-ci sont interdits.

 

Préparation des repas :

  • Lavez-vous régulièrement les mains, particulièrement avant et après la préparation des repas.
  • Portez un masque lors de la réalisation des plats.
  • Préparez un service à l’assiette.

 

Durant la fête :

  • Ne vous serrez pas la main, ne faites pas de bise et ne prenez pas votre entourage dans vos bras.
  • Portez un masque et aérer régulièrement si vous êtes en intérieur (10 minutes toutes les heures).
  • Ne partagez pas vos consommations (verres, couverts…).
  • Et au moindre symptôme (fièvre, toux…) restez chez vous.

 

 

Et si je me fais tester ?

L'ARS Normandie recommande un dépistage au moindre doute sur votre état de santé ou suite à l'apparition d'un symptôme de la Covid19. 

Attention cependant, un résultat négatif ne signifie pas que le risque de transmission est inexistant :

"Un test négatif ne garantit pas une immunité contre le virus.

En effet, ce n'est pas parce que l'on est négatif le 23 décembre que l'on sera protégé le 25 décembre par exemple."

Dr Benoît Cottrelle, Médecin responsable du pôle Veille et Sécurité Sanitaire et Directeur adjoint à la Santé Publique de l'ARS Normandie