Reprise progressive des activités d’aide médicale à la procréation

Actualité
Date de publication
Visuel
Médecin tenant un dossier dans ses mains
Le déconfinement progressif de la population s’accompagne de la reprise régulée et graduelle de certaines activités médicales interrompues lors du confinement. Dans ce cadre, les établissements et professionnels de santé organisent la reprise progressive des activités d’aide médicale à la procréation, après accord de l’ARS.
Corps de texte

L’aide médicale à la procréation a été stoppée le 23 mars dernier avec le confinement de la population ; seule la préservation de la fertilité dans les cas d’urgence a été maintenue.

Avec la reprise progressive de l’ensemble des activités de soins « non Covid-19 », le Ministère des Solidarités et de la Santé a publié mi-mai une fiche cadrant la reprise de l’activité d’aide médicale à la procréation : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_fiche_amp.pdf

Cette reprise, conditionnée par l’accord des directions des établissements et de l’ARS, a demandé qu’un plan de sécurisation de cette reprise soit formalisé: adaptations du parcours de soins, informations et consentement des patients, aménagements des locaux, respect des nouvelles contre-indications médicales liées à la pandémie, usage privilégié de la télémédecine…

Cette organisation, indispensable à la sécurité des patients et des professionnels, ne permettra pas de reprendre l’activité au niveau antérieur et le délai de prise en charge sera probablement allongé par rapport à une situation non-épidémique.

Ainsi, les prises en charge seront priorisées ou différées selon des critères médicaux, conformément aux recommandations de l’Agence de la Biomédecine : https://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2020-05-13_recommandations_re….

En Normandie, l’ARS a donné un avis très favorable à la reprise de l’activité des cinq centres clinico-biologiques d’assistance médicale à la procréation et de celle des laboratoires autorisés. Les praticiens prendront ainsi progressivement contact avec les couples en tenant compte des situations prioritaires.