Renforcement des mesures exceptionnelles contre la Covid19 à partir du 16 Janvier 2021

Actualité
Date de publication
Visuel
Au lendemain d'un nouveau Conseil de défense sanitaire, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé la généralisation du couvre-feu à 18 heures à tout le territoire lors de sa conférence de Presse. Retour sur les nouvelles mesures mises en place dès le 16 janvier prochain.
Corps de texte

Le Premier Ministre Jean Castex, à l’occasion de son allocation du jeudi 14 janvier 2021, a annoncé le renforcement des mesures sanitaires pour l’ensemble du territoire français applicable à compter du samedi 16 janvier 2021 18 heures pour une durée de 2 semaines.

Couvre-feu général à 18 heures

Un couvre-feu renforcé de 18h à 6h du matin entre en vigueur. La population est donc invitée à ne plus circuler durant ce créneau. Par conséquent, les lieux recevant du public, commerces et services devront fermer leurs portes à 18h. Pour les cas exceptionnels, des attestations dérogatoires sont disponibles (retrouvez-les en cliquant sur le lien en bas de l'article).

Comme pendant le confinement, certains déplacements restent autorisés :

  • Pour des raisons de santé, pour aller à l’hôpital ou aller acheter des médicaments dans une pharmacie de garde par exemple,
  • Pour des raisons professionnelles, si vous travaillez de nuit ou que vos horaires de travail ne vous permettent pas d’être chez vous à 18h,
  • Si vous avez un train ou un avion qui arrive ou qui part après 18h ; il faudra le cas échéant pouvoir montrer votre billet si vous êtes contrôlé,
  • Si vous devez vous rendre auprès d’un proche en situation de dépendance,
  • Pour sortir votre animal de compagnie, près de chez vous.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires seront sanctionnés d’une amende de 135€ et jusqu’à 3750€ en cas de récidive.

Le Premier Ministre Jean Castex a également alerté qu'en cas de dégradation de la situation, le gouvernement serait contraint de procéder à un nouveau confinement.
 

Établissements scolaires

Le protocole sanitaire est renforcé dans les écoles notamment les cantines scolaires. L'objectif étant d'enrayer le brassage possible entre les classes. Les élèves d'une même classe mangeront à la même heure, à la même table. Si cela n'est pas possible, il faudra alors envisager d'autres solutions.

Les activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur vont par ailleurs être suspendues jusqu'à nouvel ordre. 

Afin de tout faire pour éviter la fermeture des écoles, les autorités vont également procéder à une campagne massive de dépistage dans les écoles. L'objectif est de réaliser 300.000 tests par semaine parmi les élèves et les enseignants, avec un objectif à un million de tests d'ici la fin du mois de janvier

Concernant les étudiants privés de cours depuis de longs mois, les Travaux Dirigés vont pouvoir reprendre en demi-groupe pour les étudiants de première année à partir du 25 janvier. Cette mesure s'étendra ensuite, "si la situation sanitaire le permet, aux étudiants des autres niveaux".

Déplacements

Concernant les mesures aux frontières, il sera obligatoire de présenter un PCR négatif de moins de 72h sera demandé à tous les voyageurs arrivant d'un Pays hors Union européennes pour entrer sur le territoire national et un engagement à l'isolement de 7 jours. Exceptions limitées aux travailleurs transfrontaliers et travailleurs essentiels. 

Des mesures de restrictions d'urgence vont également être mises en place en Guyane ainsi qu'à Mayotte et à la Réunion, pour les protéger des variants à risque du Covid-19 qui circulent dans ces régions. En Guyane, "le contrôle des frontières sera renforcé et des tests négatifs seront exigés" pour rejoindre les Antilles et la métropole. De la même manière des "tests négatifs seront exigés pour les vols en provenance de Mayotte ou de la Réunion".

Ouverture de la vaccination aux personnes présentant des pathologies à risque à partir de lundi 

En plus des personnes âgées de 75 ans et plus, la vaccination va être ouverte ce lundi 18 janvier aux personnes présentant les pathologies suivantes :

- personnes atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
- personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
- personnes transplantées d’organes solides ;
- personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
- personnes atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d’organes ;
- personnes atteintes de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)
- personnes atteintes de trisomie 21.

Plus de 700 centres de vaccination seront ouverts lundi sur le territoire français. Retrouvez ici la liste des centres de vaccinations en Normandie.