Point sècheresse en Normandie

Actualité
Santé environnement
Date de publication
Visuel
Pexels
Les seuils entraînant des mesures de restriction sont définis au niveau local par les préfets.
Les arrêtés sécheresse sont prescrits pour une durée limitée et pour un périmètre déterminé. Ils doivent assurer l’exercice des usages prioritaires et notamment la santé et l’approvisionnement en eau potable.
Corps de texte

En fonction des seuils définis au nombre de 4 (vigilance, alerte, alerte renforcée, crise) les mesures de limitation des prélèvements sont progressives :

  • Usages domestiques : sensibilisation, puis limitations de plus en plus fortes des prélèvements pour l’arrosage des pelouses, des espaces verts, le lavage des voitures, le remplissage des piscines jusqu’à l’interdiction totale de ce type d’utilisation (hors usage eau potable).
  • Agriculture (80 % des prélèvements entre juin et août) : interdiction d’irriguer 1 jour par semaine, plusieurs jours par semaine ou à certaines heures jusqu’à l’interdiction totale de l’irrigation.
  • Industrie : mesures spécifiques prises sur les unités les plus consommatrices : mesures imposant une réduction progressive d’activité, le recyclage de certaines eaux de nettoyage, la modification de certains modes opératoires.

Les agents du pôle Santé Environnement de l’ARS de Normandie chargés du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine participent aux réunions sècheresse au niveau local.

Restons tous vigilants et acteurs pour que soit notamment assuré lors de ces périodes critiques l’usage prioritaire de l’alimentation en eau potable.

La situation pour chaque secteur de la région figure sur le site régulièrement mis à jour PROPLUVIA, accessible dans le bloc liens utiles ci-dessous.

Les économies d’eau dans le secteur agricole sont globalement encouragées :
- amélioration du matériel d’irrigation,
- changement de pratiques,
- choix de cultures moins consommatrices d’eau.

Les particuliers sont eux aussi invités à faire des économies d’eau et à réduire leur consommation : 
- en réutilisant l'eau de pluie pour les usages autres que sanitaires
- en prenant des douches à la place des bains,
- en installant des chasses d’eau double flux et des réducteurs de pression sur les robinets
- en limitant l'arrosage de pelouse et espaces verts,
- en limitant le lavage de voitures, 
- en limitant le remplissage de piscine.

Mesures de restriction auprès des industriels :
- amélioration des modes opératoires pour les rendre plus économes en eau,
- utilisation de l’eau en circuit fermé,
- recyclage des eaux de nettoyage.