Agir ensemble pour la santé des Normands

Ouverture d’une unité d’enseignement élémentaire en milieu ordinaire pour enfants avec trouble du spectre de l’autisme

Communiqué de presse
Visuel
enfants en train de jouer
crédit : fotolia
Portée par l’Agence régionale de santé de Normandie et l’Éducation nationale sur l’initiative du ministère des Solidarités et de la Santé, cette unité d’enseignement sera mise en place dès le 5 novembre 2018 au sein de l’école élémentaire Louis de Broglie à Dieppe. Il s’agit de l’une des 5 unités expérimentales portées par la stratégie nationale pour l’autisme.
Corps de texte

L’accueil concernera 10 enfants (âgés de 6 à 11 ans) en école ordinaire, et prendra appui sur une structure médico-sociale de l’association APAJH (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés).

Les enfants seront accompagnés par un enseignant spécialisé aidé d’un assistant de vie scolaire et deux professionnels médico- sociaux (un éducateur spécialisé et un accompagnant éducatif et social).

Sur la base de l’expérience de ces cinq premières unités d’enseignement, le dispositif devrait s’étendre sur l’ensemble du territoire français dès 2019, pour atteindre 45 unités d’enseignement élémentaire autisme (UEEA) à horizon 2022.

Ces UEEA viennent compléter les 7 unités d’enseignement en maternelle ouvertes depuis 2014 et traduisent l’ambition partagée par l’ARS et l’Education Nationale de promouvoir l’école inclusive pour tous les enfants en situation de handicap (notamment les enfants avec autisme).