Organisation de la surveillance

Article
Visuel
Surveillance
Le département de la Manche présente la plus forte fréquentation au regard de l’activité de pêche à pied récréative des coquillages. 16 points représentatifs des principaux gisements de pêche à pied récréative font l’objet d’un suivi sanitaire régulier sur le littoral de la Manche, 1 sur celui du Calvados et 7 sur la Seine-Maritime.
Corps de texte

La surveillance sanitaire comprend un suivi de la qualité microbiologique, des micropolluants minéraux (métaux lourds), des micropolluants organiques (PCB, HAP), de polluants émergents (organoétains, phtalates) et  de la qualité radiologique.

En période estivale, des épisodes de prolifération de certaines espèces phytoplanctoniques sont observés sur le littoral du Calvados et de la Seine-Maritime. Le suivi du phytoplancton dans l'eau et des toxines dans les coquillages est réalisé par l’IFREMER (réseau REPHY) et conduit à la mise en œuvre des  mesures de gestion adaptées à la situation (renforcement de la fréquence de suivi, interdictions temporaires, information…).