Agir ensemble pour la santé des Normands

Obésité

Article
En France, près de 15 % de la population adulte est obèse. La prévalence était de l’ordre de 8,5 % il y a douze ans. Un enfant sur six présente un excès de poids ou une obésité. L’augmentation de la prévalence de l’obésité concerne particulièrement les populations défavorisées et les formes graves (4 % de la population adulte).
Corps de texte

Les conséquences sur la santé sont dominées par le diabète et l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les atteintes articulaires sources de handicaps et certains cancers. L’obésité retentit également sur la qualité de vie, elle est à l’origine de stigmatisation et de discrimination.

L’obésité est une source d’inégalité sociale de santé. Les associations de patients et les sociétés savantes soulignent la nécessité d’adapter l’ensemble de la chaîne de soins du médecin traitant aux spécialistes. Face à cette évolution, il est du devoir du système de santé de développer la prévention, d’adapter l’offre de soins et d’identifier de nouvelles approches préventives et thérapeutiques.

Le CHU de Rouen - centre spécialisé labellisé pour la prise en charge de l’obésité sévère ou multi compliquée.

Suite à l’appel à projet, conformément à l’instruction  ministérielle du 29 juillet 2011 relative à la mise en œuvre du Programme National Nutrition Santé 3 (PNNS 3) et du plan obésité,  le CHU-Hôpitaux de Rouen a été désigné Centre Spécialisé pour la prise en charge globale de l’obésité sévère ou multi compliquée.

Le CHU intervient en recours régional de 3ème niveau et contribue à organiser la filière régionale.

Le 1er recours est assuré par les médecins traitants, les pédiatres, les médecins du travail, ainsi que les médecins scolaires et de PMI. Le second recours est assuré en ambulatoire par les spécialistes de la nutrition, les endocrinologues, les internistes, les chirurgiens libéraux et dans le domaine hospitalier par les établissements de santé publics et privés.

La Direction Générale de l'Offre de Santé a diffusé la liste des centres spécialisés  par région ainsi que la liste des établissements autorisés en Médecine Chirurgie Obstétrique (MCO) ou en Soins de Suite et Réadaptation (SSR) qui se sont inscrits dans un partenariat qui permettra de renforcer la filière de soins dans chaque région. 
Cette liste de partenariats, à ce jour non exhaustive, pourra évoluer au fil du temps.