Même confinés, n’oubliez pas votre santé : la continuité des soins est assurée en Normandie

Communiqué de presse
Visuel
Annuler ou reporter les soins, quand ce n’est pas décidé par un professionnel de santé, peut avoir des conséquences graves sur la santé. L’ARS Normandie et l’ensemble de ses partenaires, professionnels de la santé et représentants des usagers, rappellent que la continuité des soins est assurée pour tous sur le territoire, grâce à la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé.
Corps de texte

Face à la crise sanitaire et à la circulation active du virus, un nouveau confinement a débuté depuis le 29 octobre minuit. 

Dans ce contexte, chacun a un rôle à jouer pour freiner l’épidémie, pour protéger les plus vulnérables et soutenir le système de santé. Pour casser la vague épidémique et soutenir nos soignants, mobilisés pour en gérer le lourd impact sanitaire, l’ensemble des acteurs de santé et l’ARS Normandie appellent à la plus grande prudence et au respect indispensable des règles du confinement et des gestes barrières. 

Au-delà de l’accueil des patients COVID, les mesures de confinement ont pour objet de permettre à l'ensemble des professionnels de santé et aux hôpitaux de poursuivre la prise en charge de toutes les pathologies courantes. 

En effet, annuler ou reporter les soins, quand ce n’est pas décidé par un professionnel de santé, peut avoir des conséquences graves sur la santé en entrainant des retards de diagnostics et des complications pourtant évitables. L’ARS Normandie, ainsi que l’ensemble de ses partenaires, professionnels de la santé et représentants des usagers, rappellent que la continuité des soins est assurée pour tous sur le territoire, grâce à la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé.

En cette période de reprise épidémique, les professionnels de ville sont en 1ère ligne et ont un rôle crucial pour assurer l’accès aux soins et leur continuité dans tous les territoires et pour tous les patients Covid et non-Covid. L’ARS Normandie, la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie, France Assos Santé, la Fédération Hospitalière de France, la Fédération de l’Hospitalisation Privée, la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne, la Fédération Nationale des Etablissements d’Hospitalisation à Domicile (FNEHAD), l’Association des Etablissements du Service Public de Santé Mentale, la Fédération Unicancer, l’Union Régionale des Médecins Libéraux, l’ensemble des URPS et des Ordres professionnels, l’Assurance Maladie et la Mutualité Sociale Agricole rappellent qu’il est essentiel de continuer à se soigner pendant l’épidémie de coronavirus.

D’ailleurs, durant le confinement, les « déplacements pour effectuer des consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance » constituent un motif de dérogation à l’interdiction des déplacements des personnes hors de leur lieu de résidence.

Aller plus loin

Documents à télécharger