Les principaux polluants atmosphériques de l’air extérieur et leurs origines

Article
Visuel
Principaux polluants atmosphériques

Les polluants de l’air extérieur sont d’origines et de natures différentes. Certains sont produits directement par des sources de pollution naturelle ou anthropique et d’autres résultent de réactions photochimiques.

Corps de texte

Ils proviennent de la biodégradation de la matière organique (ammoniac, hydrogène sulfuré, méthane…), des embruns marins (aérosols de chlorure de sodium…), de la végétation (pollens, spores), de la vie animale (dioxyde de carbone…), mais aussi des incendies de forêt (imbrûlés, hydrocarbures aromatiques polycycliques…), des émissions volcaniques (dioxyde de soufre, hydrogène sulfuré, particules…).

Ils sont attribuables :

  • aux foyers fixes de combustion (monoxyde et dioxyde de carbone, suie, dioxyde de soufre, oxydes d’azotes, particules),
  • aux moyens de transports (monoxyde et dioxyde de carbone, oxydes d’azote, hydrocarbures, composés organiques volatils pour les véhicules à essence, et particules très fines, hydrocarbures aromatiques polycycliques, dioxyde de soufre avec moins de monoxyde de carbone, de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote pour les véhicules diésel),
  • aux activités industrielles (particules, mercaptans, hydrocarbures, dérivés fluorés, métaux…), à l’incinération des déchets (acide chlorhydrique, métaux, dioxines, furanes…), et à l’agriculture (ammoniac, particules, pesticides…).