Agir ensemble pour la santé des Normands

Lancement de la démarche « Pour une école accessible à tous » en Normandie

Communiqué de presse
Visuel
vignette CP Démarche « Pour une école accessible à tous » en Normandie
L’Agence régionale de santé de Normandie et la Région Académique Normandie lancent la démarche « Pour une école accessible à tous ». Il s’agit d’accompagner les établissements médico-sociaux dans l’évolution de leurs pratiques professionnelles afin que 80% des enfants scolarisés en établissement spécialisé bénéficient d’une modalité de scolarisation en milieu ordinaire d’ici 2022, cible nationale.
Corps de texte

Cette démarche a deux objectifs. D’une part : proposer à l’ensemble des enfants accueillis en établissement médico-social un accompagnement individualisé sur leurs lieux de vie, en associant la famille. D’autre part : appuyer les professionnels du milieu ordinaire en leur apportant un soutien et une expertise par le médico-social.

L’ARS lance ce 1er mars un appel à manifestation d’intérêt auprès des établissements médico-sociaux de la région accompagnant des enfants en situation de handicap (à l’exception des ITEP).

Les établissements candidats doivent porter un engagement fort de la part de leur gouvernance, de leur direction et de leurs équipes encadrantes, en s’assurant de l’adhésion des familles.

Dès le second trimestre 2019, un appui opérationnel par un cabinet prestataire sera mis en place auprès des structures médico-sociales pour enfants, afin de les accompagner de manière opérationnelle dans leur transformation. Les travaux porteront sur l’évolution des métiers et du projet de service, la conduite du changement, la mobilité des équipes, les transports, le numérique - mais aussi, avec les partenaires institutionnels, sur l’évolution des autorisations, des modalités de notification, la réorganisation des locaux,…

Le pilotage de la démarche sera conduit dans le cadre des groupes techniques départementaux de scolarisation, élargis aux Conseils départementaux, au Conseil régional, aux communes, aux associations de familles, aux acteurs sanitaires et aux centres ressources.