Agir ensemble pour la santé des Normands

La Préfète de région, la Directrice générale de l’ARS et les Procureurs généraux signent la 1ère convention régionale « santé-sécurité-justice »

Communiqué de presse
Visuel
1ère convention régionale « santé-sécurité-justice »
Afin de soutenir la politique de sécurité des établissements de santé et de faciliter sa mise en oeuvre à l’échelle régionale, la Préfète de région, la Directrice générale de l’ARS et les Procureurs généraux ont choisi d’adopter une démarche commune et formalisée en signant la 1ère convention régionale «santé-sécurité-justice» le mardi 9 avril.
Corps de texte

Une initiative régionale inédite

Il s’agit de mettre en lien les établissements de santé avec les services de sécurité (police et gendarmerie) et de
justice (Procureurs de la République) pour définir le « qui fait quoi » en réponse à des situations identifiées. Cette
convention traduit l’engagement des services de l’Etat pour la sécurisation des établissements de santé publics et
privés normands. 

La sécurité au sein des établissements de santé

Cette convention s’inscrit dans une politique plus globale de sécurisation des établissements de santé. Pilotée
par les Agences régionales de santé, en étroite collaboration avec les préfets, les collectivités territoriales et les
forces de sécurités intérieures, la mise en oeuvre de cette politique passe par l’élaboration d’un plan de sécurité d’établissement (PSE) et par la conclusion ou l’actualisation d’une convention «santé-sécurité-justice» pour chaque établissement de santé.