La Communauté Professionnelle Territoriale de Santé du Vexin-Normand : la coordination des acteurs de santé locaux pour une meilleure prise en charge de la population

Communiqué de presse

Afin d’améliorer les conditions d’exercice des professionnels de santé libéraux, de faciliter la coordination des soins ambulatoires et de favoriser ainsi l’attractivité des territoires, la CPAM de l’Eure et l’ARS de Normandie signent le 19 octobre l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) avec la CPTS Vexin-Normand et son président le Dr Vincent Thiebault.

Son objectif : favoriser l’accès aux soins des 32 048 habitants du territoire avec notamment, une meilleure coordination entre la médecine de ville et l’hôpital.

Les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé1 (CPTS) ont pour mission d’associer sur un territoire de proximité les professionnels de santé du premier et du second recours, les acteurs médico-sociaux et les acteurs sociaux, dans l’objectif de définir des actions coordonnées pour optimiser les parcours de santé de la population et améliorer en conséquence les conditions d’exercice des professionnels.

L’exercice coordonné entre tous les professionnels de santé à l’échelle d’un territoire est un facteur clé pour répondre aux besoins de santé de la population. Ainsi, les missions des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) visent à garantir aux citoyens l’accès à un médecin traitant, organiser une réponse aux demandes de soins non programmés qui relèvent des soins de ville, accroître l’accès à la prévention, favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et améliorer la qualité des soins en facilitant l’accès aux spécialités médicales. 

Les problématiques d’accès aux soins, d’organisation du parcours patient, le besoin de développement d’actions de prévention ciblées et concertées, font l’objet de ce projet territorial de santé. Les CPTS sont donc un mode de coordination des professionnels de santé particulièrement structurant pour l’amélioration de l’accès aux soins dans les territoires.

L'accord conventionnel d’une CPTS distingue des missions socles et des missions optionnelles.

Les 3 missions socles sont les suivantes :

  • Améliorer  l'accès  aux  soins  notamment  en  facilitant  l'accès  à  un  médecin  traitant  et  en  améliorant la prise en charge des soins non programmés.
  • Organiser des parcours pluri-professionnels autour du patient.
  • Développer des actions territoriales de prévention.

2 missions complémentaires :

  • Porter des actions en faveur du développement de la qualité et de la pertinence des soins
  • Mener des actions en faveur de l'accompagnement des professionnels de santé sur le territoire.

 

La Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Vexin-Normand

Le projet de santé de la CPTS Vexin Normand a été validé au mois de juillet 2021. La CPTS Vexin-Normand est issue des réflexions menées par un collectif pluriprofessionnel de professionnels de santé libéraux, exerçant tous sur le territoire de la Communauté de Communes du Vexin Normand. Il s’agit d’une CPTS de taille 1, seconde CPTS à émerger sur le territoire de l’Eure après la CPTS Eure-seine.

Elle couvre les besoins de santé de l’ensemble de la population de la Communauté de Communes du Vexin Normand, soit 39 communes et 32 048 habitants.

Ce projet de santé s'inscrit dans l’esprit des missions socles de l’accord cadre interprofessionnel (ACI) et prévoit plusieurs actions :

  • L’un des objectifs majeurs de la mise en place des CPTS est de faciliter l’accès aux soins de la population du territoire d’intervention. Des actions et des organisations seront déployées par les acteurs de santé afin :
  • de faciliter l’accès aux soins et réduire les délais de prise en charge afin qu’ils soient adaptés aux besoins et à l’état de santé des patients.
  • d’améliorer la gouvernance et de garantir l’implication d’un maximum de professionnels de santé dans la durée.
  • L’amélioration de la qualité et l’efficience de la prise en charge des patients réside notamment dans une meilleure coordination des acteurs dans une dimension pluri professionnelle afin d’éviter les ruptures de parcours, les ré hospitalisations et de favoriser le maintien à domicile, ainsi que l’amélioration de la pertinence de la prise en charge en évitant les actes redondants.
  • La CPTS a identifié des actions de dépistage et de prévention adaptées à des publics prioritaires définis dans le diagnostic territorial.

Un calendrier de mise en œuvre des différentes missions déployées par la communauté professionnelle est défini afin de tenir compte à la fois du délai nécessaire aux acteurs pour s’organiser, construire et déployer les missions choisies mais également de la nécessité d’apporter rapidement des réponses aux besoins exprimés par la population d’accès aux soins facilités et mieux coordonnés.

 

1Les CPTS sont inscrites dans le plan « ma santé 2022 » publié par le Ministère des Solidarités et de la Santé en juillet 2019

 

 

 

 

 

 

Aller plus loin

Documents à télécharger