Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité - 30 avril 2021

Actualité
Date de publication
Visuel
Visuel mobilité accessibilité

Lancée en 2011, la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité a pour objectif d’informer et de sensibiliser le grand public sur les problématiques comme l’accessibilité de la voirie, aux transports, aux lieux et espaces dédiés à la santé ou encore l'accès à son logement.

Corps de texte

Les chiffres sont alarmants, une consultation lancée conjointement par l’APF France Handicap et l’Ifop en janvier 2020 montre que 9 personnes sur 10 rencontrent des difficultés dans leurs déplacements au quotidien y compris les personnes valides.

Qu’est-ce que la mobilité réduite ?

Elle a été définie par le Parlement européen le 14 février 2001 en ces termes : «  Toutes les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, telles que, par exemple, personnes handicapées (y compris les personnes souffrant de handicaps sensoriels et intellectuels et les passagers en fauteuil roulant), personnes handicapées des membres, personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette). »

C’est une diminution des capacités de déplacement d’une personne dans l’espace public. Cette situation de handicap peut être temporaire ou bien définitive. Les personnes à mobilité réduite (PMR) peuvent l’être à cause d’accidents, du vieillissement mais aussi à cause de situations ponctuelles. Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes avec une poussette ou un bagage lourd peuvent être amenées à avoir des difficultés à se déplacer dans un environnement ordinaire.

Et l’accessibilité ?

L’accessibilité permet l’autonomie des personnes en situation de handicap. Elle permet à chacun de se déplacer et d’accéder à tous les lieux ou services publics. S’inscrire dans une démarche d’accessibilité permet de faire progresser la qualité de vie de chacun.

Quelques Chiffres (sondage Ipsos | APF - Janvier 2020)

  • 70 % des personnes en béquilles ou en fauteuil roulant ont éprouvé des difficultés pour trouver un logement adapté à leurs besoins
  • 72 % des personnes se déplacant avec une poussette déclarent rencontrer des difficultés d'accessibilité dans leurs déplacements
  • Accessibilité de la voirie : 65 % des personnes valides sont insatisfaites
  • Accès aux transports en commun : 72 % des habitant·e·s des communes rurales insatisfait·e·s
  • Accès aux cabinets médicaux spécialisés : 53 % des personnes en béquilles ou en fauteuil roulant éprouvent des difficultés
  • Accès aux bars et restaurants : 55 % des personnes en situation de handicap éprouvent des difficultés

Une forte mobilisation sur les réseaux sociaux #MarchesAttaque

De nombreux acteurs mettent en place des actions pour faire évoluer les regards et interpeller l’opinion publique sur les problèmes d’accessibilité pour permettre à chacun de se sentir accueilli dans de bonnes conditions dans les lieux publics : commerces, bureaux, cabinets médicaux…

C’est le cas de l’APF qui a lancé la campagne #MarchesAttaque sur les réseaux sociaux. Du 26 au 30 avril, la mobilisation pour l’accessibilité fédèrera toute une série d’initiatives qui visent à dénoncer l’inaccessibilité de certains lieux. Cette campagne de mobilisation en faveur d’une plus grande accessibilité entend défendre le droit de chacun et chacune à accéder, se déplacer, aller et venir librement.

Post twitter

Trottoirs trop hauts ou trop étroits ou encombrés, portes trop lourdes, escaliers, marches : au quotidien, de nombreuses difficultés à circuler dans la rue, à accéder aux commerces, à prendre les transports en commun… Dans ces conditions, se déplacer librement, faire ses courses, se soigner, avoir une vie sociale devient difficile voire impossible.

Vidéo #MarchesAttaque​ - Toutes et tous concernés par l'accessibilité

Parce qu’un jour nous sommes tous confrontés à ces problèmes d’accessibilité, mobilisons-nous !