Signature officielle du Contrat Local de Santé de Lisieux Normandie

Actualité

La Communauté d’Agglomération et l’ARS se sont engagées à réaliser le CLS de l'Agglomération Lisieux Normandie. L’objectif : améliorer l’état de santé des habitants et leur faciliter l’accès aux soins. La signature a eu lieu mardi 15 mars à Saint-Pierre-en-Auge (Calvados), en présence de Thomas DEROCHE, DG ARS, Hélène LANDEAU représentant la DD14 et de François AUBEY, Président de l'Agglomération.

Le CLS est un outil porté conjointement par l’ARS et une collectivité territoriale pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé. Il est l'expression des dynamiques locales partagées entre acteurs et partenaires sur le terrain pour mettre en œuvre des actions, au plus près des populations.

Cette dynamique s'inscrit par ailleurs dans le cadre de la compétence « Action Sociale » portée par la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie, qui pilote l’animation de ses Pôles de Santé Libéraux Ambulatoires (PSLA) et a permis la création d’un centre de santé, en complémentarité avec les autres dispositifs portés sur ce territoire.

Avec leurs partenaires institutionnels, le CLS permet la coordination et la concertation entre les acteurs, il pourra aussi les guider dans toutes leurs actions pour les 3 prochaines années. Ce document est le résultat d’un travail minutieux mené par l’Agglomération et l’ARS Normandie, avec leurs partenaires (la sous-préfecture, le Département du Calvados, la Ville de Lisieux, la CAF, le Centre Hospitalier de Lisieux, l’Assurance Maladie, la MSA, l’URML Normandie, ESI14, Planeth Patient, Advocacy…), les professionnels de santé et les habitants.

En matière de santé, l’accès aux soins et en particulier à un médecin traitant est une préoccupation majeure des habitants du territoire. Pour cela, un projet de santé adapté aux spécificités du territoire et aux besoins des habitants était nécessaire.

La rédaction du Contrat Local de Santé s’appuie particulièrement sur un diagnostic. Après l’élaboration du Diagnostic Local de Santé (DLS), les pistes d’actions majeures ont été formulées afin de construire avec les partenaires du territoire les actions pertinentes pour améliorer l’état de santé et le bien-être des habitants du territoire.

Pour déployer et coordonner ce programme, le recrutement d'un chargé de mission santé a été lancé fin janvier, que l’ARS co-finance à hauteur de plus de 44 000 euros pour la durée du CLS.

Plusieurs axes ont été retenus :

  • Accompagner le développement de l’enfant
  • Accompagner les plus fragilisés dans leur parcours de soins à travers l’e-santé
  • Développer l’éducation nutritionnelle et l’activité physique
  • Encourager la coordination des professionnels autour de la santé mentale
  • Œuvrer pour développer l’attractivité du territoire
  • Agir pour des logements sains et adaptés
  • Axe transversal : la Mobilité 

Thomas DEROCHE a pu profiter de cette signature pour saluer la dynamique mise en œuvre, en faveur de l’attractivité du territoire pour favoriser l’installation de professionnels de santé au plus près des besoins de la population.

  • Un médecin généraliste salarié au centre de santé de Cambremer
  • Un cabinet de télémédecine au pôle de santé de Livarot Pays d'Auge
  • Un partenariat avec l'hôpital de Lisieux
CLS Lisieux 15/03/22 - 2
CLS Lisieux 15/03/22 - 3
CLS Lisieux 15/03/22 - 4
CLS Lisieux 15/03/22 - 2
CLS Lisieux 15/03/22 - 3
CLS Lisieux 15/03/22 - 4