Déploiement des plateformes de coordination et d’orientation du Calvados, de la Manche et de l'Orne

Actualité

Les plateformes de coordination et d’orientation (PCO) du Calvados, de la Manche et de l'Orne ont été officiellement lancées ce 8 décembre avec la participation de Claire COMPAGNON, Déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND).

Thomas DEROCHE, Directeur général, Françoise AUMONT, Directrice de l'Autonomie et Maria YOUSFI, Référente régionale autisme/TND de l'ARS ont pris part en visioconférence à ce déploiement.

Mesure phare de la Stratégie nationale pour l’autisme, les plateformes de coordination et d’orientation (PCO) viennent en soutien des professionnels de santé chargés du repérage des troubles du neuro-développement (TND), et assurent de la coordination du parcours de diagnostic et d’interventions précoces chez les enfants de moins de 7 ans. Le maillage territorial mis en place en Normandie permet d’apporter une réponse sur l’ensemble de la région, qui compte désormais quatre plateformes. Après la création de la PCO de Seine-Maritime en 2019, étendue à l’Eure en 2020, les PCO du Calvados, de la Manche et de l’Orne ont été officiellement lancées ce mercredi 8 décembre par Claire COMPAGNON, Déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement.

L’ensemble des partenaires impliqués dans la construction des PCO étaient connectés en visioconférence pour cette occasion. 

Cet évènement a été marqué par différentes interventions : 

Un co-portage du projet par l’ensemble des acteurs du champ des TND

Afin de déployer les PCO dans toute la région, l’ARS Normandie a tenu à impulser une démarche de co-portage du projet avec l’ensemble des partenaires du repérage et du diagnostic des troubles du neuro-développement. Pour cela, d’importants travaux préparatoires ont été menés depuis 2019, qui ont abouti à l’ouverture cette année des PCO du Calvados, de la Manche et de l’Orne, après l’ouverture en 2019 de la PCO de Seine Maritime étendue à l’Eure en 2020. Les 4 PCO bénéficient d’un financement de l’ARS à hauteur de 767 000€ pour leur fonctionnement.

Ce travail partenarial se concrétise par la signature des conventions constitutives des trois PCO, qui a eu lieu ce mercredi 8 décembre.

Les PCO sont ainsi un interlocuteur privilégié et facilement accessible pour les professionnels de première ligne qui repèrent des troubles. Elles doivent faciliter l’accès aux bilans et évaluations afin de réaliser le diagnostic, et s’assurer de la mise en place des interventions précoces adaptées pour les enfants de moins de 7 ans.

La Normandie est ainsi la deuxième région à disposer d’une couverture territoriale complète en PCO, gage d’égalité d’accès des enfants de tous les départements à un repérage des troubles du neuro-développement et à une intervention précoce.

Thomas DEROCHE, a salué ce moment fort, résultat d’un travail collectif et d’une implication de l’ensemble des structures et des professionnels intervenant dans le champ des troubles du neuro-développement, dont la mobilisation a permis la réussite de ce projet.