Création d'un tiers-lieu en EHPAD

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social

En cours d'attribution

La CNSA incite les gestionnaires d’EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) à ouvrir et à valoriser leur établissement sur le territoire, en inventant avec leurs voisins et l’ensemble des acteurs de la vie locale des activités et des services qui favorisent le lien social.

Le présent appel à projets s’inscrit dans un objectif global d’aider le personnel, les résidents de l’EHPAD et leurs proches à s’ouvrir sur l’extérieur.

La CNSA souhaite promouvoir les leviers qui permettront aux résidents d’« habiter » davantage le lieu où ils résident. À ce titre, elle encourage les gestionnaires d’EHPAD à ouvrir et à valoriser leur établissement sur le territoire en inventant avec les riverains et autres acteurs locaux des activités et services qui favorisent le lien social. Elle publie à leur intention un appel à projets doté de 3 millions d’euros, dans le cadre du plan d’aide à l’investissement prévu par le Ségur de la Santé visant notamment à transformer les EHPAD.

Qu’entend-on par « tiers-lieux » ?

Lieu de sociabilité, le tiers-lieu est d’abord un espace de rencontres et d’échanges. Le tiers-lieu est de nature contributive : il est fondé sur la diversité, la réciprocité et le « faire ensemble ». On ne vient pas simplement y consommer un service, une animation, une activité, mais on participe à son élaboration, à la mesure de ses capacités. Son élaboration et son animation requièrent donc une organisation partagée, qui repose sur un collectif. En savoir plus sur les tiers- lieux : site web France tiers-lieux.

Un tiers-lieu dans un EHPAD, dans quel but ?

La création d’un tiers-lieu en EHPAD vise à promouvoir une démarche d’ouverture et de liens. Démarche basée sur la prise d’initiative, l’envie, l’inventivité mais aussi sur la reconnaissance du pouvoir d’agir des personnes âgées.

Il vise à rendre intéressante et attractive la fréquentation de l’EHPAD du quartier par les habitants de tous âges.

Pour les résidents, ce doit être une occasion de tisser des liens avec les habitants du quartier au sein même de leur lieu de vie.

Le tiers-lieu n’a donc pas de fonction sanitaire. L’idée, c’est de co-construire un esprit “tiers lieu” : d’inventer un espace d’un genre nouveau, hybride, où les personnes âgées ont la possibilité d’être actrices dans un lieu ouvert à toutes les générations.

Qui peut candidater ?

Tout EHPAD, public ou privé, dont au moins 50% des places sont habilitées à aide sociale.

Pour quoi ?

Pour financer des travaux et de l’accompagnement pour réaliser des tiers-lieux co-animés avec des acteurs locaux extérieurs à l’EHPAD.

Avec qui ?

Le projet doit reposer sur une démarche partagée avec des acteurs locaux : collectifs de voisins, associations, centre social, artistes, commerçants riverains ou tiers-lieux existants…

Comment candidater ?

Envoyer votre dossier avant le 8 novembre 12h par email à ars-normandie-evaluation-medico-social@ars.sante.fr. Le dossier de candidature est disponible en téléchargement en bas de page.