COVID-19 : Opérations de dépistage de la population sur les secteurs de Vire

Communiqué de presse
Visuel

Au cours des derniers jours, une forte accélération de la circulation du virus de la COVID19 a été constatée sur les secteurs de Vire.

Corps de texte

Au cours des derniers jours, une forte accélération de la circulation du virus de la COVID19 a été constatée sur le secteur de Vire, où le taux d’incidence atteint désormais 199 cas / 100 000 habitants (il était au-dessous de 100 début janvier). Dans ce contexte, un cas d’infection de Covid-19 du variant britannique a été détecté sur ce territoire. Au regard de cette situation, l’ARS Normandie et la Préfecture du Calvados, en coordination avec les élus locaux et les acteurs de santé du territoire, déploient cette semaine des opérations de dépistage et de promotion du renforcement des gestes barrières à destination de la population.

Chiffres de 17 au 23 janvier

Le taux d’incidence atteint 199 cas / 100 000 habitants (il était au-dessous de 100 début janvier)

Taux de positivité : 8,1 / Nombre de personnes testées : 1153 / Nombre de positifs : 94

Opérations de dépistage :

  • A Vassy-Valdallières : dépistage terminé
  • Salle des fêtes de Chenodellé
  • Du lundi 25 au mardi 26 janvier, de 14h à 18h

 

  • A Vire Normandie :
  • Salle Polinière, place Sainte-Anne
  • Mercredi 27 janvier et jeudi 28 janvier, de 14h à 18h
  • Vendredi 29 janvier, de 10h à 13h et de 14h à 18 h

A l’occasion de ces opérations, une recherche de la présence éventuelle de virus variant sera faite après échantillonnage. Pour casser les chaînes de transmission, chacun est invité à se faire tester pour connaitre sa situation individuelle, à participer à l’identification de ses contacts à risque de transmission du virus en cas de résultat positif et à s’isoler sur recommandation des autorités sanitaires. Toute démarche individuelle de dépistage contribue ainsi à l’effort collectif pour contenir la propagation du virus sur ce territoire.

L’ARS rappelle par ailleurs que cette situation doit inciter chacun à respecter avec la plus grande rigueur les gestes barrières et protéger ainsi leurs proches plus âgés.

1 cas d’infection de Covid-19 du variant britannique détecté

Dès la détection de cette situation, l’ensemble des acteurs sanitaires (ARS, CPAM, Santé Publique France) s’est mobilisé très activement pour accompagner la personne concernée pour appliquer un isolement strict, rechercher, tester et isoler leurs personnes contacts et éviter la propagation des variantes du SARS-CoV-2.

A la suite des investigations établies par les équipes du contact tracing de l’ARS et de l’Assurance Maladie, il est apparu que pour cette situation, le nombre de contacts à risque a été limité au cercle familial (9 contacts).

L’isolement du cas positif et de ses contacts à risque a strictement été respecté et est aujourd’hui terminé.

Aller plus loin

Documents à télécharger