Coronavirus : point de situation en Normandie - 12 janvier

Communiqué de presse
Visuel

Point de situation en Normandie au 12 janvier 2021

Corps de texte

A retenir

Au cours des 3 semaines passées, le taux d’incidence régional a progressé de + de 60 points avec une accélération ces derniers jours. Le taux d’incidence est aujourd’hui de 166,6 : il était de 105,04 le 24/12 et de 135,9 le 8/01. A l’échelle départementale, le taux d’incidence approche désormais le seuil de 200 dans la Seine-Maritime et l’Orne. Depuis le 25 décembre, le nombre de cas a ainsi été multiplié par 1, 8 en Normandie : par 2,5 dans la Manche, par 2 en Seine-Maritime, par 1,7 dans le Calvados, par 1,3 dans l’Orne et l’Eure. Cette évolution est visible chez les + de 65 ans, où l’incidence atteint 139,7 (contre 129,2 le 8/01), mais également chez les 20/29 ans avec un taux de 281,6.

Les hospitalisations augmentent elles aussi, avec 1283 personnes hospitalisées pour COVID-19 au 7/01 (contre 1205 le 7/01), tout comme le nombre de patients en réanimation (103 contre 98 le 7/01). Dans ce contexte, les besoins de renfort en établissements et services sanitaires et médico-sociaux restent importants : les infirmiers, aides-soignants, agents des services hospitaliers… disponibles et souhaitant effectuer une mission rémunérée (mise à disposition ou contrats à durée déterminée) en soutien à un établissement qui en a besoin, peuvent s’inscrire sur une plateforme accessible gratuitement à l’adresse suivante https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/. Pour en savoir plus, consultez le site internet de l’ARS

Vaccination :

La Normandie est très mobilisée dans le cadre du lancement de la vaccination et montre de premiers résultats prometteurs. Depuis le 4 janvier, la campagne mise en place dans la région a permis de vacciner 15 645 personnes parmi les publics prioritaires (soit 474 pour 100000 habitants) :

  • Les personnes âgées en EHPAD ou en unité de soin de longue durée.
  • L’ensemble des soignants de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
  • Les pompiers de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
  • Les aides à domicile de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
  • Personnes handicapées vulnérables prises en charge dans les foyers d’accueil médicalisés et les maisons d’accueil spécialisées

Retrouvez la liste des centres de vaccination accessibles aux professionnels éligibles listés ci-dessus
sur le site internet de l’ARS ou sur Sante.fr

Pour plus d’information :COVID-19 : La campagne de vaccination s’intensifie en Normandie | Agence régionale de santé Normandie (sante.fr)

Aller plus loin

Documents à télécharger