Conférence de presse : Point sur la situation en Normandie

Actualité

Thomas Deroche a tenu mercredi 4 novembre une conférence de presse présentant l'évolution de la situation sanitaire en Normandie.

Le Directeur général de l’ARS Normandie a démontré une circulation virale du virus importante en Normandie : 1 personne sur 5 qui se fait dépister est positive au coronavirus

Le niveau d'hospitalisation est lui aussi plus important qu'en première vague : 1158 personnes hospitalisées en Normandie, dont 137 en réanimation. Pour répondre à cette deuxième vague, 30% des activités ont été déprogrammées, les plans blancs ont été déclenchés et plus de 91 lits de réanimations ont été activés, soit 329 lits disponibles au total en Normandie.

Thomas Deroche a souligné la nécessité de réduire l'impact sur les hôpitaux, en précisant « si l'augmentation des capacités de réanimation est indispensable, la solution reste de freiner l'épidémie. Frein que l'on veut le plus efficace possible avec ces mesures de confinemen»

Thomas Deroche a aussi signifié que le système de santé s'organisait pour limiter l'impact sanitaire de l'épidémie sur la continuité des soins et a ainsi insisté « Les personnes peuvent et doivent continuer de contacter leur médecin spécialiste ou généraliste pour une demande de soins hors COVID »

La mobilisation des professionnels de santé en Établissements de santé, en Établissements médico-sociaux reste sans faille pour cette deuxième vague.