Agir ensemble pour la santé des Normands

Implantation d’un plateau de coronarographie - angioplastie dans la Manche : une nouvelle offre de soins dans le département

Communiqué de presse
Visuel
Implantation d’un plateau de coronarographie-angioplastie dans la Manche
Le projet présenté par le Centre hospitalier public du cotentin (Cherbourg) a reçu un avis favorable de la Commission spécialisée de l’organisation des soins « CSOS » (commission consultée par l’ARS sur les demandes d’autorisation et d’implantation), lors de sa séance le 28 mars.
Corps de texte

Cette implantation permettra d’améliorer significativement les délais de prises en charge pour les angioplasties pour les habitants du Nord Cotentin, particulièrement éloignés d’un plateau de cardiologie interventionnelle, et qui représente par ailleurs le 1er bassin de population de la Manche (180 000 habitants).

Une équipe territoriale de cardiologues interventionnels pour exercer cette nouvelle activité :

Pour garantir la qualité des soins et la sécurité des patients l’ARS rappelle que cette autorisation d’implantation est subordonnée à la constitution d’une équipe stable de cardiologues interventionnels expérimentés. Les équipes caennaises déjà autorisées constitueront ainsi une équipe territoriale avec celles de la Manche.

Une douleur dans la poitrine persistante? Un seul réflexe : faites le 15 !

L’ARS rappelle la nécessité d’appeler le 15 dès les premiers symptômes : une douleur dans la poitrine qui serre fort, associée à une angoisse, des sueurs, des nausées et une sensation d’étouffement. Dans l’infarctus du myocarde, il faut agir vite. C’est ce premier délai entre la douleur et l’appel du SAMU qui est déterminant pour l’efficacité de la prise en charge.

Une campagne de communication sera engagée par l’ARS pour sensibiliser le grand public à l'appel immédiat au 15 pour toute douleur thoracique de plus de 15 minutes. Objectif : améliorer la prise en charge et la rapidité de la "reperfusion" du muscle cardiaque, l'infarctus du myocarde constituant une urgence médicale.

La cardiologie interventionnelle regroupe l'ensemble des actes médicaux de cardiologie pratiqués par voie endovasculaire (en passant par un vaisseau sanguin). Dans de nombreux cas, elle permet d'éviter une chirurgie cardiaque. Les actes peuvent s'appliquer à de nombreuses maladies cardiovasculaires telles que les maladies coronariennes, les pathologies valvulaires, les anomalies du rythme cardiaque, les malformations cardiaques, l’insuffisance cardiaque...

Parmi les actes pratiqués en cardiologie interventionnelle, on retrouve notamment la coronarographie. Il s’agit d’une technique de radiographie des coronaires, qui permet de visualiser l’état des artères afin de :
- Dépister des anomalies de circulation sanguine dues à un obstacle ;
- Intervenir sur le vaisseau en le dilatant si besoin (c'est l'angioplastie).

La coronarographie est l’examen de première intention en cas d’urgence cardiologique (infarctus du myocarde – syndrôme coronarien aigu).