Grandes marées 2021

Article
Visuel
Grandes marées

Pour l’année 2021, de forts coefficients de marée sont attendus.
L’attention des pêcheurs à pied est appelée sur la nécessité de respecter la réglementation liée à la pêche à pied ainsi que des bons gestes à adopter pendant et après la pêche.

Corps de texte

Grandes marées 2021
Date Coefficient de marée
du samedi 27 février au jeudi 4 mars entre 91 et 106
Du samedi 13 au lundi 15 mars entre 90 et 92
du dimanche 28 mars au vendredi 2 avril entre 96 et 112
du dimanche 25 avril  au samedi 1er mai entre 93 et 111
du mardi 25 au samedi 29 mai  entre 92 et 103
du jeudi 24 au dimanche 27 juin entre 90 et 95
du samedi 24 au lundi 26 juillet entre 91 et 93
du dimanche 22 au mercredi 25 août entre 91 et 95
du mardi 7 au samedi 11 septembre entre 90 et 101
Du lundi 20 au jeudi 23 septembre entre 90 et 95
Du mardi 5 au dimanche 10 octobre entre 91 et 108
du mercredi 3 au lundi 8 novembre entre 92 et 108
du vendredi 3  au mardi 7 décembre Entre 90 et 103

 

L’attention des pêcheurs à pied est appelée sur la nécessité de respecter la réglementation liée à la pêche à pied.

La pêche à pied de loisir des bivalves fouisseurs et non fouisseurs est autorisée dans certaines conditions (périodes, quotas, tailles réglementaires…). Renseignez-vous auprès de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de votre département.

L’essentiel de la réglementation des pêches de loisir peut être téléchargée sur le site internet des services de l’État

La salubrité des gisements de coquillages est surveillée tout au long de l’année par les services de l’État (DDTM) et l’Agence Régionale de Santé (ARS), à la fois pour les bivalves fouisseurs (coques, palourdes …) et pour les bivalves non-fouisseurs (huîtres et moules).

L’objectif de cette surveillance est d’assurer la protection du consommateur contre des troubles sanitaires (notamment diarrhéiques) liés à la consommation de coquillages provenant de zones vulnérables, notamment sur le plan microbiologique, ou insalubres.

Des prélèvements réguliers sont assurés sur l’ensemble des zones classées ainsi que les principales zones fréquentées pour la pêche à pied de loisir afin de surveiller la qualité des eaux littorales. En cas de contamination, les zones concernées sont fermées par arrêté préfectoral ou municipal.

Consultez les interdictions en cours :

Sur les zones professionnelles :

Sur les zones de pêche à pied de loisirs :

Indépendamment de ces interdictions, l’ensemble des sites de pêche peut connaître des dégradations ponctuelles de qualité : avant de pratiquer, renseignez-vous sur la qualité et la vulnérabilité des gisements.

Voici quelques règles et précautions sanitaires à respecter pour profiter de la pêche en toute sérénité :

SOYEZ VIGILANT ! Choisissez bien votre site de pêche

  • Renseignez-vous sur la qualité et la vulnérabilité des sites de pêche et privilégiez les sites de meilleure qualité,
  • Respectez les interdictions en cours,
  • Ne pêchez pas après un épisode pluvieux,
  • Éloignez-vous des ports et des rejets (cours d’eau, canalisations),
  • Ne vous mettez pas en danger : prenez connaissance des horaires de marées et des conditions météorologiques.

Avant de consommer, ADOPTEZ LES BONS REFLEXES !

  • Lavez et rafraîchissez les coquillages à l’eau de mer pendant la pêche,
  • Transportez et conservez vos coquillages au frais,
  • Consommez vos coquillages dans les 24h suivant la pêche et assurez-vous qu’ils sont restés vivants jusqu’à leur préparation,
  • Cuisez les coquillages avant consommation. Néanmoins, rappelez-vous que la cuisson permet seulement de réduire les risques microbiologiques et non de les supprimer totalement !

La ressource est fragile, RESPECTEZ-LA !

  • Ne récoltez que les coquillages de taille réglementaire, et laissez les plus petits grandir… pour votre plus grand plaisir lors de la prochaine pêche… !
  • Respectez les périodes de pêche et les quantités autorisées,
  • Remettez en place les cailloux que vous retournez.

Aller plus loin

Clip pédagogique

Découvrez le film réalisé par la Préfecture maritime Manche – Mer du Nord dans le cadre de sa campagne de sensibilisation « La marée nous a isolés » :