Agir ensemble pour la santé des normands

Dermatite du baigneur : conseils sanitaires

Actualité
Santé environnement Santé publique
Date de publication
Visuel
Dermatite du baigneur
La dermatite cercarienne dite "dermatite du baigneur" ou "puce du canard" est due à la larve de trichobilharzia que l'on retrouve habituellement chez les oiseaux aquatiques (canards, oies, cygnes) dans les baignades en eau douce.
Corps de texte

Même si ce parasite peut provoquer des lésions cutanées, il ne peut évoluer chez l’homme.

Les boutons et démangeaisons apparaissent dès la 1ère heure après la sortie de l’eau et peuvent durer sur 4 à 5 jours. Cette affection demeure généralement sans gravité.

Toutefois, il est conseillé de se rapprocher d’un pharmacien ou d’un médecin pour qu’un traitement adapté soit délivré.

Les mesures de prévention

Sur les zones de baignade impactées par ce phénomène, les mesures de prévention qu'il convient d'appliquer en tant que baigneur sont notamment :

  • d'éviter la baignade en dehors des zones aménagées et surveillées,
  • d'éviter les baignades prolongées,
  • de prendre impérativement une douche prolongée dès la sortie du bain,
  • de s'essuyer vigoureusement pour éliminer les cercaires restant éventuellement sur la peau.

Par ailleurs, l'ARS de Normandie rappelle qu'il est également demandé de ne plus nourrir les oiseaux aquatiques afin de réguler la population des canards.