Coronavirus : point de situation en Normandie - 1er septembre 2020

Communiqué de presse
Visuel
Point de situation en Normandie au 1er septembre
Corps de texte

En Normandie, la forte accélération de la circulation du virus se confirme. Aujourd’hui, le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, dépasse le seuil de vigilance pour atteindre désormais 26,28 (le 28/08, il était de 17,19).

Depuis plusieurs jours, cette évolution de l’incidence en Normandie est plus rapide que la moyenne nationale - même si la région reste encore dans l’absolu à un niveau de circulation plus faible.

Ceci est le résultat d’un R0 en forte hausse à 1,64, qui correspond au nombre de personnes qu’un cas positif va contaminer (le 28/08 il était de 1,51). Il dépasse le seuil d’alerte fixé à 1,5.

Le taux de positivité des tests effectués est également en hausse constante, signe que le virus circule.

Ces évolutions sont alimentées en particulier par la diffusion dans les aires urbaines, mais aussi par de nombreux clusters intra familiaux.
Ce constat nous confirme que le virus est de plus en plus présent dans la région.

Il peut être dangereux, notamment pour les personnes fragiles. Cela doit inciter chacun, et en particulier les 20-40 ans dont la dynamique de contamination est la plus forte, à respecter avec la plus grande rigueur les gestes barrières : même s’ils sont souvent asymptomatiques, ils peuvent contaminer sans le savoir des personnes plus vulnérables. Il s’agit également de se faire dépister pour s’isoler en cas de nécessité et casser les chaînes de contamination.

Individuellement et collectivement, nous devons redoubler d’efforts pour éviter une reprise épidémique. Ensemble, nous pouvons freiner la propagation de l’épidémie.

Le communiqué complet est téléchargeable ci-dessous.
 

Aller plus loin