Coronavirus : point de situation en Normandie - 1er décembre

Communiqué de presse

Point de situation en Normandie au 1er décembre

A retenir

En Normandie, le ralentissement de la circulation du virus se poursuit. La situation s’améliore, mais les chiffres restent élevés.

Il est indispensable de ne pas baisser la garde et d’appliquer scrupuleusement tous les gestes barrières.

 - Le taux d’incidence continue de baisser. Il est désormais de 78,86 pour 100 000 habitants (contre 104,59 le 27/11). Il reste au-dessus du seuil d’alerte fixé à 50. On observe également des disparités départementales : si le Calvados, l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont aujourd’hui au-dessous du seuil de 100, l’Orne atteint le taux de 138.

- Le taux de positivité diminue toujours : il est de 9,47% (contre 10,35% le 27/11) et passe en vigilance.

La lente décrue des hospitalisations se poursuit en Normandie, tout comme le ralentissement du nombre d'entrées en hospitalisation conventionnelle et en réanimation. La pression sur le système hospitalier se réduit mais reste forte : 1229 personnes sont hospitalisées (contre 1305 le 27/11), dont 114 en réanimation (contre 128 le 27/11).

Le repérage des cas positifs, leur isolement et l’identification de leurs contacts  sont au cœur de la stratégie  « tester, alerter, protéger ». Il s’agit de casser au plus tôt la chaîne de contamination pour freiner l’épidémie. En Normandie, du 22 au 28 novembre, 27289 personnes ont été testées (RT-PCR), dont 2569 positives. Les tests virologiques RT-PCR et antigéniques de dépistage du COVID-19 sont réalisables sans ordonnance et sont pris en charge intégralement par l’Assurance maladie. Pour consultez la liste des sites de dépistage, consultez Sante.fr (les dépistages RT-PCR y sont répertoriés. Les sites de tests antigéniques le seront prochainement).

Téléchargez et activez l’application « Tous anti covid »

Des heures gagnées, ce sont des vies sauvées 

Plus d’info : cliquez ici

Aller plus loin

Documents à télécharger