Coronavirus : point de situation en Normandie - 06 novembre

Communiqué de presse
Visuel

Point de situation en Normandie au 06 novembre

Corps de texte

A retenir

>> L'incidence évolue très largement au-dessus du seuil d’alerte avec un taux régional de 343,88 pour 100 000 habitants au cours des 7 derniers jours (contre 328,74 le 3/11). Chacun a un rôle à jouer pour freiner l’épidémie : L’ARS appelle à la plus grande prudence et au respect indispensable des règles du confinement et des gestes barrières : port du masque, lavage des mains, aération des locaux et limitation des interactions sociales.

>> Le nombre des hospitalisations continue d’augmenter et atteint 1251 personnes, dont 153 en réanimation.

>> Depuis la rentrée, l’ARS Normandie, avec les établissements de santé publics et privés, a anticipé une forte montée en charge des lits de réanimation et de médecine, s’appuyant notamment sur la déprogrammation des actes chirurgicaux et médicaux non urgents. Cette déprogrammation est effective sur l’ensemble des établissements depuis le 2/11 et permet de disposer aujourd’hui de 335 lits de réanimation (238 lits en situation initiale) :

Compte-tenu des entrées en réanimation de patients COVID, les tensions hospitalières sur les capacités initiales (chiffre communiqué chaque semaine) sont de 64,2% (contre 52,79% le 3/11) ; grâce aux nouveaux lits créés, les tensions hospitalières sur les capacités opérationnelles (nouveau chiffre communiqué) sont de 45,9%.

>> Concernant la déprogrammation des activités non urgentes pouvant être reportées, chaque établissement a mis en place une cellule médicale de suivi des déprogrammations qui informe régulièrement l’ARS des déprogrammations en précisant les modalités de suivi de ces patients pour prévenir tout retard dans les soins. Au sein des établissements, les représentants des usagers sont associés à cette démarche.

>> L’ARS Normandie rappelle également que la continuité des soins est assurée pour tous sur le territoire, grâce à la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé : les mesures de confinement ont pour objet de permettre aux médecins et aux hôpitaux de poursuivre la prise en charge de toutes les pathologies courantes. 

Téléchargez et activez l’application « Tous anti covid »

Des heures gagnées, ce sont des vies sauvées 

Plus d’info : cliquez ici

Aller plus loin