Coronavirus COVID-19 : intensification des dépistages en Normandie

Actualité
Date de publication
Visuel
Depuis le 11 mai, toutes les personnes avec symptômes disposant d’une prescription médicale peuvent être testées par RT-PCR (tests virologiques). Des campagnes de dépistage ciblé sont également organisées sur le territoire.
Corps de texte

Le dépistage des personnes présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 est la priorité. Ces patients doivent pouvoir consulter rapidement pour être dépistés et isolés. En cas de résultat positif, leurs contacts à risque seront contactés, invités à respecter une quatorzaine et testés pour casser la chaîne de transmission du virus.

Grâce aux capacités supplémentaires de tests déployées sur l’ensemble de la région (capacité quotidienne de 5 200 tests en semaine et de 4 700 tests en week-end), il est possible d’amplifier la stratégie de dépistage et de programmer des dépistages spécifiques. Ainsi, pour réduire encore plus fortement le risque de rebond épidémique, une intensification des dépistages est engagée grâce à la coopération de tous les acteurs locaux : professionnels de santé, médico-sociaux et sociaux, secteur associatif et bien sûr les services des collectivités territoriales.

Cette intensification des dépistages intervient notamment :

- Dans le cadre de la reprise d’activité des établissements de santé : en amont d’une hospitalisation ou d’une intervention chirurgicale, les patients sont aujourd’hui testés ;

- Dans les groupes à risques de circulation virale importante, comme dans les EHPAD,
les établissements pour personnes en situation de handicap, les foyers d’hébergement ;

- Pour les personnes rencontrant des difficultés d’accès aux soins ;

- En cas de clusters, des opérations de dépistage systématique seront également mises en place en procédant à des investigations larges et rapides dans les territoires où le risque de circulation virale a été identifié.