Agir ensemble pour la santé des Normands

Élaboration du PRS normand 2018-2023

Image représentant l'élaboration du PRS 2018-2023
Le Projet régional de santé 2018-2023 a été élaboré avec l’ensemble des acteurs de la démocratie en santé de la région, en partant des besoins des usagers (diagnostics territoriaux de santé).

Cet état des lieux des besoins de santé en région a été complété par l’ensemble des préconisations issues de projets en cours ou précédents.

Un projet co-construit et concerté depuis 1 an et demi

Le Projet régional de santé a largement mobilisé les acteurs régionaux et territoriaux de la démocratie en santé, dont les représentants des collectivités territoriales. Les objectifs stratégiques et opérationnels, ainsi que les diagnostics permettant d’élaborer le PRS ont été régulièrement présentés, en particulier au sein de la Conférence régionale de santé et d’autonomie (CRSA), de ses commissions spécialisées et des Conseils territoriaux de santé.

 Instances dans lesquelles siègent des représentants :

> Des élus locaux, départementaux et régionaux ;
> Des professionnels de santé ;
 > Des usagers ;
> Des partenaires sociaux ;
> Des acteurs de la prévention, de la cohésion et de la protection sociale ;
> Des établissements de santé et médico-sociaux.

Durant la phase de concertation et de co-construction, les acteurs de la démocratie en santé ont partagé les diagnostics portant sur les besoins et l’offre en santé de chaque territoire. Ils ont ainsi participé à la définition des priorités du PRS. Les objectifs quantitatifs et qualitatifs de l’offre sanitaire et médico-sociale ont été présentés et concertés avec les fédérations professionnelles et les instances de la CRSA.

Au total : plus de 100 réunions ont permis de nourrir le PRS, au fur et à mesure.

Une méthodologie rigoureuse

La méthodologie qui a été retenue pour la construction du PRS de Normandie est une méthode dite « agile ». Elle est issue des recommandations du consultant en charge de l’évaluation des PRS 1 complétées des remarques et préconisations remontées à l’occasion du séminaire PRS du 18 octobre 2016.

L’idée est simple :

  • utiliser les bilans des deux PRS, les contributions apportées en séminaire, tous les travaux quotidiens de l’Agence avec ses partenaires, les projets en cours, la déclinaison régionale des plans nationaux…
  • s’appuyer sur la réalisation des diagnostics territoriaux partagés sous l’égide des Conseils Territoriaux de Santé,

… pour construire le PRS normand 2018-2023.

Une approche globale et transversale de la santé : le parcours de santé et de vie

L’ARS de Normandie et ses partenaires ont fait le choix de faire des parcours de santé et de vie l’angle principal du PRS.

Les parcours de santé et de vie articulent le parcours de soins avec les actions de promotion de la santé et de prévention, d’accompagnement médico-social et social ; ils intègrent les facteurs éducatifs, environnementaux, de réinsertion professionnelle, un éventuel contexte juridique et l’entourage familial.

Huit parcours de santé et de vie prioritaires en Normandie ont été arrêtés collectivement :

  • Le parcours "Périnatalité et développement de l’enfant"
  • Le parcours "Santé des enfants et des jeunes"
  • Le parcours "Personnes en situation de handicap"
  • Le parcours "Personnes âgées en perte d’autonomie"
  • Le parcours "Psychiatrie et santé mentale"
  • Le parcours "Cancers"
  • Le parcours "Maladies chroniques, insuffisance cardiaque"
  • Le parcours "Maladies chroniques, asthme/Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO)"