Augmentation du nombre de places au sein de l'IFSI Bois-Guillaume dans le cadre d'un engagement du Ségur de la Santé

Actualité
Date de publication
Visuel

Le Directeur général de l'ARS Normandie, Thomas Deroche a visité mercredi 24 mars, l'IFSI de Bois-Guillaume en Seine-Maritime. La mise en œuvre du plan de relance et le Ségur de la santé dans le domaine des formations sanitaires et sociales étaient présentés à cette occasion.

Corps de texte

L'IFSI Bois-Guillaume

L’Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale (IRFSS) Normandie appartient à la Croix-Rouge. Il dispense sur le territoire normand des formations sanitaires et sociales sur trois sites de formation (Alençon, Bois-Guillaume et Mondeville). Le site de Bois Guillaume propose 182 places de formation réparties de la façon suivante : 84 places de formations d’infirmier, 65 d’aide-soignant et 33 d’accompagnant éducatif et social.

En 2020, l'IFSI de Bois-Guillaume a bénéficié :

  • d'une dotation de fonctionnement de 4,7 M€ accordée par la Région ;
  • d'une subvention de 6 359 € pour équiper sa salle de simulation accordée par l'ARS.

Depuis le mois de janvier 2021, l’IRFSS Normandie est devenu CFA.

Cette visite a permis de constater sur le terrain la traduction d'un des engagements du Ségur de la Santé signé à l'été dernier, qui prévoyait notamment l’augmentation dès 2020 puis sur les années 2021 et 2022, du nombre de professionnels de santés formés en France et notamment en Normandie. L'IFSI Bois-Guillaume a pu ouvrir 10 places supplémentaires.

Rappel des enjeux du Ségur de la santé et du plan #1jeune1solution

Le Ségur de la Santé, présenté en juillet 2020 dans les suites de la première vague de l'épidémie de la COVID-19, présente 33 mesures articulées autour de quatre piliers :

  1. Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent, incluant notamment les revalorisations salariales des personnels hospitaliers et des EHPAD ;
  2. Définir une nouvelle politique d'investissement et de financement au service de la qualité des soins, avec une enveloppe de 19 Md€ de soutien aux investissements sanitaires, médico-sociaux et numériques ;
  3. Simplifier les organisations et le quotidien des équipes de santé ;
  4. Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers, pilier qui sous-tend notamment les actions autour du service d'accès aux soins, de la télésanté, des hôpitaux de proximité ou de l'étayage du médio-social par le sanitaire.

Au sein du premier pilier de la santé figure l'objectif d'augmentation du nombre des professionnels paramédicaux formés, notamment sur les métiers d'infirmier et d'aide soignant, particulièrement mobilisés au cours de la crise sanitaire.

Ces objectifs d'augmentation sur les formations dans ces deux métiers a été également traduit dans le plan #1jeune1solution qui cible la création de 16 000 places supplémentaires de formation aux métiers d'infirmier (+ 6 000 places), d'aide-soignant (+ 6 600) et d'accompagnant éducatif et social (+ 3 400). Cela représente, pour la Normandie, un total de 796 places supplémentaires d'ici 2022 : 

Formations

Quota 2019

Places supplémentaires d’ici 2022

Calendrier

Volume total de à échéance 2022

Infirmier (en 1ère année)

1 520

+ 276

Sept 20 : +76

Sept 21 : + 81

Sept 22 : + 119

 

1796

Aide-soignant

1 263

+ 380

Sept 21 : + 167

Sept 22 : + 213

1643

Accompagnant Educatif et social

766

+140

Sept 21 : + 90

Sept 22 : + 50

906

Cette offre de formation est complétée par ailleurs par les dispositifs de formation pour les demandeurs d’emploi, qui préparent notamment aux métiers d’assistant de vie aux familles, avec environ 824 places pour 2021 et 840 places prévues en 2022.

En 2021, la Région propose aussi un nouveau dispositif, « Se préparer aux métiers du soin et de l’aide à la personne » avec 216 places en 2021 et 252 en 2022. L’objectif est d’occuper un premier emploi dans un hôpital, une maison de retraite ou un service d’aide à domicile, ou encore de préparer une entrée en formation d’aide-soignant par exemple.

Modalités de mise en œuvre de ces objectifs de formation par la Région Normandie

La Région Normandie a décliné une feuille de route en cinq axes pour répondre à ces enjeux d'augmentation importante de l'offre de formation :

  • Axe 1 : Diagnostic des besoins en emploi et en compétence. Il s'agit d’un travail prospectif de 1 à 5 ans copiloté par la Région et l'ARS en lien avec les branches professionnelles pour répondre au plus près des besoins sur le territoire des trois métiers ciblés par le Ségur ;
  • Axe 2 : Augmentation du nombre de places de formation ;
  • Axe 3 : Augmentation du taux de réussite aux examens (améliorer le recrutement, mieux évaluer les pré-requis nécessaires à l'entrée en formation) ;
  • Axe 4 : Accompagnement de la transformation de l'organisation des formations (personnalisation des parcours, modalités pédagogiques innovantes, etc.) ;
  • Axe 5 : Sécurisation financière des parcours de formation.

Lors de son intervention Thomas Deroche a expliqué qu'il était prévu au niveau national : la formation de 6 000 infirmiers supplémentaires et 6 600 aides soignants supplémentaires d’ici 2022 dans le cadre d’un travail de concertation et d’accompagnement financier des Régions qui, depuis les lois de décentralisation de 2004, assurent le financement de ces formations et élaborent le schéma régional des formations. Cela devrait se traduire en Normandie par des évolutions importantes, avec, par rapport à la situation que l’on connaissait en 2019, environ 650 professionnels de plus qui entreront en formation chaque année d’ici 2022, pratiquement 25 % de plus. L’IFSI et l’IFAS de la Croix Rouge de Bois Guillaume constituent des bons exemples de cette politique puisque les quotas de formation ont augmenté cette année.

Visite de l'IFSI Bois Guillaume
Visite de l'IFSI Bois Guillaume
Visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume
Visite de l'IFSI Bois Guillaume
Visite de l'IFSI Bois Guillaume
Visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume
photo Thomas Deroche lors de la visite de l'IFSI Bois Guillaume