Appel à manifestation d'intérêt : promouvoir les gestes barrières auprès de la population normande

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Environnement, santé publique et prévention
Statut
En cours d'attribution
Accroche
En Normandie, les indicateurs de suivi épidémiologique témoignent d’une intensification de la circulation du virus, en particulier dans les principaux centres urbains. Chacune et chacun a un rôle à jouer dans la lutte contre le virus. Les gestes barrières restent le premier moyen de lutter contre l’épidémie, en l’absence de vaccin ou de traitement.
Corps de texte

Dans ce contexte, l’ARS souhaite soutenir des initiatives visant à promouvoir le respect des mesures barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis, lors de manifestations sportives ou dans les lieux festifs.

Ces initiatives pourront notamment prendre la forme

  • d’une mobilisation d’ambassadeurs ou d’animateurs de proximité

    • par  les collectivités et/ou par des associations de protection civile pour intervenir sur les lieux de rencontre habituels de la population (sur les marchés, lors d’une rencontre  sportive, une foire ou auprès des associations locales sportives, culturelles…)
    • au sein des unions professionnelles (représentants des bars, restaurants, fédérations sportives…) pour promouvoir les bons gestes auprès de leur clientèle
  • la formation de ces ambassadeurs, animateurs ou des salariés concernés
  • la coordination entre structures pour l’adaptation et la diffusion de guides pratiques ou chartes à destination des salariés ou de la population

Le soutien financier pourra concerner :

  • l’ingénierie de projet, comprenant sa modélisation
  • la formation
  • la mise en place d’informations

Le soutien financier ne pourra pas permettre l’embauche de personnel ou l’achat d’équipements de protection.

Modalité de dépôt de candidature et calendrier :

Les organismes adresseront avant le 20 octobre 2020 une lettre d’intention à l’adresse suivante : ars-normandie-prevention@ars.sante.fr 

La lettre d’intention devra comprendre un descriptif succinct de l’action envisagée et le montant prévisionnel sollicité.

Les organismes dont les lettres d’intention seront retenues seront contactés par le pôle prévention promotion de la santé de l’ARS pour établir un dossier de subvention au titre de l’année 2020.