Alcool, drogues, sexualité : gare aux excès pendant les soirées d'été !

Article

L’été est souvent synonyme de fêtes entre amis, autrement-dit, parfois, d’excès. L’abus d’alcool, la consommation de substances psychoactives augmentent fortement les risques sur la route, affectent le libre-arbitre et la capacité à dire non. Période propice aux rencontres, les risques d’avoir une relation sexuelle non souhaitée ou non protégée augmentent.

Pour que les vacances restent un plaisir, restons raisonnables !

Je limite ma consommation d'alcool

Toute consommation d'alcool comporte des risques. Pour les réduire, c'est maximum deux verres par jour et pas tous les jours.

L'alcool diminue les réflexes et la vigilance. À chaque occasion de consommation, il est recommandé de :

  • Réduire la quantité totale d’alcool que vous buvez à chaque occasion ;
  • Boire lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau ;
  • Éviter les lieux et les activités à risque.

Ne pas mélanger alcool et boisson énergisante. Cela diminue la perception des effets de l'alcool et peut entraîner une consommation excessive.

L'alcool diminue les réflexes et la vigilance et multiplie par 8 le risque d'être responsable d'un accident mortel. Conduire sous l'emprise de l'alcool met en péril sa propre sécurité ainsi que celle des autres. Selon la sécurité routière, la surconsommation d’alcool est en cause dans un tiers des accidents de la route mortels, entraînant chaque année en France plus d’un millier de décès. Les jeunes sont particulièrement concernés : un quart des tués est âgé de 18 ans à 24 ans. La période estivale, durant laquelle de nombreux événements festifs sont organisés, contribue largement à alourdir ce bilan.

Évaluez votre consommation d'alcool !

Je ne prends pas de risque avec les drogues

Toute prise de drogue expose à des risques et il est donc toujours préférable de s'abstenir d'en consommer.

La prise de cannabis altère la perception, l'attention et la mémoire immédiate. L'usage de cannabis peut également précipiter la survenue de troubles psychiatriques (anxieux dépressifs, syndromes psychotiques). Ce risque est d'autant plus élevé que la teneur en THC est forte et plus je suis jeune.

Je ne conduis pas sous l'emprise de stupéfiants : les conducteurs sous l'influence du cannabis ont un risque d'accident de la route multiplié par 2.

Protégez-vous des infections sexuellement transmissibles (IST) et des grossesses non désirées

La période estivale étant propice aux rencontres, elle ne doit pas nous faire oublier de se protéger ! VIH, hépatite B, chlamydia, papillomavirus, gonococcies, syphilis… Les infections sexuellement transmissibles se transmettent lors de relations sexuelles non ou mal protégées. Pour s’en protéger, le préservatif reste le moyen le plus efficace.

Que faire en cas d’incident ou de prise de risque ?

Vous pouvez avoir recours au traitement post exposition après un risque de transmission du VIH. Retrouvez toutes les adresses en appelant Sida-Info-Service au 0800 840 800 ou en consultant le site sida-info-service.org.

L’efficacité sera maximale si le traitement est commencé dans les 4h qui suivent l’exposition au risque. Il peut être administré au plus tard 48 heures après l’exposition à un risque mais plus tôt il est prescrit, plus grandes sont les chances d’éviter la contamination.

Par ailleurs après une prise de risque ou une rupture de préservatif, n’hésitez pas à vous faire dépister des autres IST. En effet, les IST sont des pathologies fréquentes peu ou pas symptomatiques et restent souvent non diagnostiquées. Une prise en charge précoce permet d’éviter de séquelles pouvant être irréversibles et de casser la chaine de transmission.

Pour se protéger des infections sexuellement transmissibles et éviter une grossesse non désirée, le préservatif reste le moyen le plus efficace. Mais le meilleur moyen pour éviter une grossesse non désirée est d’utiliser un moyen de contraception régulier. Il en existe plusieurs, c’est pourquoi il faut utiliser celui qui vous convient le mieux. Consultez le site internet choisirsacontraception.fr pour vous aider à choisir. Il est parfois utile d’utiliser un moyen de contraception régulier avec un préservatif.