26 septembre : journée mondiale de la contraception

Communiqué de presse
Visuel
L’Agence Régionale de Santé et l’Assurance Maladie de Normandie se font l’écho de cette 13ème édition avec pour objectifs de mieux informer les jeunes sur les différents moyens de contraception et sur les risques des rapports sexuels non protégés,afin d’améliorer leur accès à la contraception, leur permettre de vivre une sexualité sans risque et limiter le nombre de grossesses non désirées.
Corps de texte

Les parents, les professionnels de l’éducation et de la santé jouent un rôle important afin d’aider les jeunes à s’exprimer et à s’informer.
Un quart des jeunes de 15 à 24 ans a sa première relation sexuelle sans contraception. En France, en 2019, plus de 7000 avortements ont eu lieu chez des filles de moins de 18 ans et une information plus complète permettrait certainement à nombre d'adolescents de ne pas devenir des parents uniquement par hasard.

Retrouvez le dossier de presse complet en téléchargement ci-dessous.

Aller plus loin